L’étrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell

L'étrange disparition d'Esme LennoxEdimbourg, de nos jours. Iris vit seule, elle a un magasin de vêtements, un amant, un chien, un frère adoptif et comme tout le monde, des souvenirs de famille. Pourtant un jour, l’hôpital de Cauldstone la contacte car, fermant ses portes, il doit reloger les derniers pensionnaires. Iris apprend ainsi qu’elle est la curatrice de sa grand-tante, Esme Lennox, dont elle n’a jamais entendu parler. Sa grand-mère, Kitty, ne lui a jamais parlé de cette soeur, son défunt père n’y a jamais fait allusion. Pourtant, Iris se résout à prendre Esme chez elle, pour un temps au moins et de questions en dossiers, de souvenirs en délires grabataires de sa grand-mère atteinte de la maladie d’Alzheimer, Iris reconstitue l’histoire tragique d’Esme Lennox qui, entrée à Cauldstone à seize ans, vient d’en sortir pour la première fois après soixante-et-un ans d’enfermement.

Autant dire tout de suite qu’on ne rigole pas. Cette histoire est triste de bout en bout et terriblement saisissante. Maggie O’Farrell a choisi une construction assez complexe qui ne révèle que par touches le passé d’Esme et Kitty : fragments de souvenirs de l’une, monologues de l’autre, le lecteur est invité à reconstituer le passé grâce à un kaléidoscope de brèves séquences qui ne l’éclaire que pour mieux lui rendre sensible la noirceur d’un destin tragique. Enfance en Inde dans les années 30, retour au pays et éducation bardée de bonnes manières. Esme est une jeune fille rebelle qui refuse les conventions et ce faisant, scandalise sa famille. Sa soeur à l’inverse n’aspire qu’au modèle familial et hante bals et promenades pour se trouver un mari. La belle personnalité d’Esme l’indomptable fait tâche…

Terrible destin que celui d’Esme, à ranger dans la catégorie des « drames familiaux ». L’écriture sobre mais implacable de Maggie O’Farrell en fait un livre tout à fait prenant dont la construction ne fait qu’ajouter à l’originalité.

.

L’étrange disparition d’Esme Lennox

Maggie O’Farrell traduite de l’anglais par Michèle Valencia
Belfond, 2008
ISBN : 978-2-7144-4334-2 – 230 pages – 19 €

The Vanishing Act of Esme Lennox, parution en Grande-Bretagne : 2006

..

..

..

..