Mois : novembre 2008

Armadillo de William Boyd

Lorimer Black est un golden boy comme on les imagine : expert en sinistres, il travaille dans la City de Londres. Bel appartement, amis de façade, aventures de loin en loin, codes vestimentaires stricts, beaucoup d’argent. Ce qui le distingue des autres ? Sa collection de casques antiques et ses insomnies qu’il traite comme il peut[…]

La splendeur des Amberson de Booth Tarkington

Trois générations d’Amberson sur à peine un demi-siècle, des années 1870 aux premières décennies du XXe siècle. Tout d’abord le Major qui édifia la fortune familiale et la ville du Midland où il s’installe. Sa fille Isabelle, tant convoitée, qui finit par épouser l’insignifiant Wilbur Minafer parce que le fantasque Gene Morgan, fin soûl, s’est[…]

Comme une tombe de Peter James

Michael Harrison va se marier. Comme il se doit, ses amis lui préparent un super enterrement de vie de garçon. C’est qu’ils ont eu une idée géniale, vraiment : l’enterrer pendant deux heures dans la forêt d’Ashdown avec une bouteille de whisky, un talkie-walkie et une revue porno. Ça promet d’être drôle, non ? Sauf qu’après leur[…]

Le crime est notre affaire de Pascal Thomas

Retour du couple Beresford (je n’ai pas vu le précédent) et Dussollier – Frot (qui devraient se marier si ce n’est pas le cas, ils sont parfaits tous les deux). On entre en effet dans ce film comme si on entrait chez eux, scène d’intérieur, madame s’ennuie car son mari devient « popote », elle voudrait un[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2008/11/09/armadillo-williamboyd/