Blogs et marketing

Blogs et marketingJ’ai lu il y a peu l’interview que Suzanne de « Chez les filles » a accordé à l’épatante Géraldine qui oeuvre pour nous faire mieux connaître toutes les facettes du monde des livres. Suzanne y explique particulièrement comment elle organise les distributions de romans aux blogueurs.

Alors que Géraldine l’interroge sur les éventuelles retombées commerciales de ces opérations, Suzanne répond qu’elle n’en est pas informée (c’est dommage d’ailleurs, ce serait intéressant à savoir). Puis plus loin, elle évoque « le plaisir et l’enthousiasme de l’éditrice Anne Carrière et de la romancière Ondine Khayat [auteur du roman Le Pays sans adultes qui a fait l’objet d’une distribution auprès de nombreux blogueurs] qui ne connaissaient pas la blogosphère et ont laissé des commentaires sous certains billets pour remercier« .

Et là, une petite lumière s’allume dans mon cerveau embrumé de janvier et je me souviens d’une publicité parue dans « Livres Hebdo » (la bible des professionnels du livre, comme on dit, c’est-à-dire libraires, éditeurs, bibliothécaires…). Sur une page entière du n°758 du 12 décembre 2008, on peut voir une publicité en forme de lettre d’Anne Carrière aux libraires qui explique le plaisir de l’éditrice à la lecture du livre d’Ondine Khayat et du sort heureux qu’a connu ce livre : « La bonne fée qui s’est penchée sur Le Pays sans adultes a une baguette magique d’un genre numérique et ses sortilèges s’appellent les blogs. Lisez ce qui suit, je suis persuadée que c’est le début d’une belle histoire« . Suivent alors des extraits des billets élogieux de Liliba, Ecaterina, Cécile, Cathulu, Monbiblioblog. Elle conclut par ces mots : « J’espère de tout coeur que votre avis rejoindra celui de ces blogueuses« .

Je soumets cette publicité à votre sagacité. Pour ma part, je n’aurai qu’une question : les blogueuses en question ont-elles été prévenues de l’utilisation de leurs propos ? Et puis tenez, une deuxième : sont-elles contentes ?!

..

..

..

..