Le phénomène blogs : l’enquête du Magazine des Livres

Le phénomène blogsLisez ce billet et vous économiserez 5 euros 90. Enfin si vous êtes comme moi et avez tendance à vous précipiter sur tout ce qui touche de près ou de loin aux blog littéraires.

L’idée de départ est de recenser vingt blogs incontournables. Moi, naïve, je me dis qu’il va forcément être question des blogs que je fréquente. Parce que quand même cent-quatre-vingt treize blogs dans mon Google Reader, ça commence à faire beaucoup. Eh bien figurez-vous que pas un des blogs cités par ce magazine n’y figure.

Alors qui ? Eh bien ces blogueurs recommandés ont en commun d’être journalistes, éditeurs, écrivains, traducteurs, lecteurs en maisons d’édition ou critiques littéraires reconnus (entendez par là que leurs critiques sont publiées sur des supports papier). Rien à voir donc avec les simples amateurs de lecture que nous sommes. Bref, les journalistes parlent aux journalistes…

Je tiens à préciser que je ne mets pas du tout en doute la qualité des blogs proposés par le magazine. Loin de moi cette idée, au contraire, c’est la diversité qui fait l’intérêt de la blogosphère. Ce qui m’étonne surtout, c’est le mépris total envers le lecteur de base qui cherche à faire partager ses passions et y parvient d’ailleurs. Pourquoi ? Pourquoi ne pas reconnaître ce qui est ?

Comme je sens que vous avez très envie de connaître les blogs recommandés par le magazine, les voici :

Bartelby les yeux ouverts, Le Bateau Libre (Frédéric Fernet), BibliObs, Le blog littéraire de Chritian Cottet-Emard, Le Cabinet de curiosités d’Eric Poindron, Cabinet de lecture (rue89, Hubert Artus), La feuille (Hubert Guillaud), Journal littéRéticulaire 2, Lettres ouvertes (Raphaël Sorin), La Lettrine (Anne-Sophie Demonchy), Littérature-traduction (Blandine Longre), Mille feuilles, Poezibao, La République des livres (Pierre Assouline), Les sept mains, La Stalker (Juan  Asensio), Terres de femmes, Vipère littéraire, Voyage au bout de la lettre. Ce dernier est le seul blog de simple lecteur, si je ne m’abuse.

J’ai déjà visité trois ou quatre de ces blogs, laissé un jour un commentaire qui n’a eu ni retour, ni réponse. Ah oui, j’oubliais de préciser : j’aime la convivialité des blogs. Je laisse des commentaires à qui m’en laisse (aux autres aussi mais au bout d’un moment, je m’épuise…), j’y réponds toujours et j’aime beaucoup qu’on me réponde. Rien que la semaine dernière, j’ai laissé des commentaires sur soixante-quinze blogs différents ce qui doit bien faire une centaine en tout, je suis une bavarde (que ceux que je soûle me pardonnent !). Ce qui m’intéresse c’est l’échange, parce que dans ma vie de tous les jours, et malgré mon métier de bibliothécaire, il est vraiment très rare que je puisse partager mes impressions de lecture.

J’aime la convivialité de vos blogs et leur diversité, les billets d’humeur, les coups de coeur et les photos de chats ! Bref, je vous aime, et lire un article où il n’est pas question de vous m’agace. Et au fait, elle est où l’enquête sur la nouvelle critique littéraire annoncée en couverture ???

 

..

..

..

..