L’étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher

L'étrange histoire de Benjamin Button de David FincherÇa y est, je l’ai vu ! Après tout le monde ou presque, et surtout après plein d’avis positifs qui m’ont fait choisir ce film plutôt que Gran Torino ou Harvey Milk : malheur ! Parce que je me suis ennuyée, et pas qu’un peu.

Déjà, au départ, je ne suis pas fan de Brad Pitt, qui pour être bon acteur ne m’a jamais laissé de souvenirs mémorables (si, peut-être Entretien avec un vampire). Et puis Cate Blanchett ne me plaît pas, trop pâle, trop fade. Malgré tout, l’histoire me tentait bien. Un homme qui naît à quatre-vingts ans et qui rajeunit, ça doit entraîner pas mal de questions, non ? Non. Pas une en fait. A aucun moment les personnages ne se demandent comment cette chose-là est possible, personne n’a l’air de trouver ça bizarre… Le seul moment où ça commence à poser problème, c’est quand ledit Benjamin Button est sur le point d’être père : son enfant sera-t-il comme lui ? Comment assumer sa paternité alors qu’ils évolueront dans le sens inverse ? Mais là, deux heures de films se sont déjà écoulées et moi, je n’en pouvais plus !

Alors bien sûr, les images sont soignées et l’histoire d’amour est triste. Mais celle-ci est tellement superficielle qu’elle ne m’intéresse pas. Les maquillages sont réussis, sauf à la dernière apparition de Brad Pitt, en adolescent, où ses traits sont tellement liftés qu’on dirait Ken (vous savez, le copain de Barbie !).

De belles scènes quand même : quand Cate Blanchett danse sous un kiosque la nuit, les duos Brad Pitt – Tilda Swinton et la cascade de scènettes retraçant l’enchaînement de coïncidences qui ont provoqué l’accident de Daisy. Mais franchement, je n’ai pas été émue le moins du monde et je regrette ma séance…

 

L’étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher

Avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Tilda Swinton
Durée : 2h 40 ! Sortie nationale : 4 février 2009

..

..

..

..