Good Morning England de Richard Curtis

Good Morning England de Richard CurtisAttention, film absolument interdit à tous ceux qui meurent d’envie de se rendre Outre-Manche, sous peine de sévère frustration ! Car c’est toute l’Angleterre que vous avez là, et l’essence même du rock, dans un film totalement jouissif, a feel good movie.

Carl (Tom Sturridge, il a de l’avenir !) vient de se faire virer du lycée. Très bizarrement sa mère, pour le faire rentrer dans le droit chemin, l’envoie sur le bateau où sévit la plus populaire des radios pirates britanniques : Radio Rock. Pourquoi pirate ? Parce que dans l’Angleterre de 1966, la BBC ne diffuse que quarante-cinq minutes de rock par jour… Quarante-cinq minutes en pleine époque des Stones et des Beatles ! C’est que le gouvernement de Sa Très Gracieuse Majesté estime le rock immoral et obscène. C’est la bête à éradiquer, celle qui pervertit la jeunesse et travaille au relâchement des moeurs… Bon, il faut dire que le langage utilisé par la joyeuse bande d’animateurs n’est pas des plus châtié et que bien souvent ils vont a word too far
Et qu’ils ne sont pas qu’un peu provocateurs, par exemple quand ils choisissent de reprendre l’antenne après interdiction avec « Let’s Spend a Night Together », chanson hautement polémique s’il en est…

Mais quelle ambiance à bord ! Les DJ, confinés très loin des côtes pour ne pas être dans l’illégalité, vivent en autarcie et font régner une ambiance vraiment cool. Quelques petites tensions cependant, en particulier lorsque débarque Gavin (Rhys Ifans), DJ hyper subversif de retour des States dont la cote de popularité auprès des femmes est au plus haut. Parce que les femmes, si elles ne viennent pas souvent sur le bateau (la seule à bord est une lesbienne), sont quand même un des sujets de conversation principaux. En particulier pour Young Carl, encore puceau, qui va bénéficier de l’aide de ses nouveaux amis qui, vraiment, ne peuvent pas le laisser dans cet état… Une vraie bande d’allumés hyper sympathiques qui ne vivent que pour la musique.

good-morning-photoEt de la musique, il y en a tout au long du film, qui vous fait regretter d’être assis dans un fauteuil : les Stones, les Who, Otis Redding, Leonard Cohen (« So Loooong Marianne ! »), Cat Stevens, les Beach Boys… le top du rock de l’époque et pour finir, the last but not least : David Bowie. Car s’il n’était pas encore à l’époque le plus beau et le meilleur chanteur du monde connu, tout bons Anglais sait d’où vient Le Rock, ils n’ont donc pas pu résister et finissent juste avant le générique avec « Let’s Dance »).

Alors quand le gouvernement décide de couler les radios pirates, c’est au sens propre que ces joyeux drilles doivent prendre l’expression. Dormandy (Kenneth Branagh, je ne l’avais pas reconnu..) s’acharne, c’est le sale type de service, beaucoup d’humour quand même, en particulier au détriment de Twatt (eh oui, trou-du-cul…), son homme de main.

Pour faire bref, amis du Rock’n’Roll, courez voir ce film ! Deux heures quinze de musique et d’humour so british, ça ne se refuse pas !

 

Good Morning England de Richard Curtis
Avec : Kenneth Branagh, Philip Seymour Hoffman, Rhys Ifans, Bill Nighy…
Sortir nationale : 6 mai 2009 – Durée : 2 heures 15

..

..

..

..