Happy hand de Guillaume Laurant

Happy handNaoufel est né à Rabat de parents professeurs de lettres. Ils lui ont enseigné la littérature, avant de venir en France et de mourir dans un accident de voiture. L’enfant atterrit chez son oncle Samir, du côté de la porte de Vincennes et tombe instantanément amoureux de sa cousine :

« Physiquement, de son visage de reine d’Egypte à ses jambes de palissandre, Shéhérazade avait tout pour elle, et rien pour son cousin. Il lui faisait des déclarations ampoulées, la comparant à une gazelle Thomson ou à la reine Néfertiti. Plus elle lui brisait le cœur, plus Naoufel lui cassait les pieds. Leur relation ne dérogea jamais de cette dynamique prometteuse et enrichissante. C’est à cette époque qu’il commença à bégayer et à faire tout tomber. »

C’est que le pauvre Nafnaf n’est pas armé pour la vie de banlieue et son caïd de cousin Abderraouf va se charger de le lui faire comprendre. Parce qu’il l’a dénoncé, Raouf construit son implacable vengeance : Nafnaf est « victime » d’un accident de travail qui lui coûte la main droite. Ladite main ne pouvant lui être greffée, elle s’ennuie à mourir à la morgue dans son frigo et décide de prendre son autonomie, d’aller vivre sa vie de main, et dans le meilleur des cas, de retrouver sa plus que moitié.

Après une soixantaine de pages des tribulations malheureuses et pourtant jubilatoires de Naoufel, le lecteur lit donc les destins parallèles de la main et de son propriétaire.

C’est avec un plaisir évident que Guillaume Laurant nous conte les aventures de ce pauvre jeune homme naïf et peu gâté par la nature. Alors qu’il affronte le pire de la vie de banlieue, le mode burlesque du récit vous colle d’entrée un sourire qui ne vous quittera plus du temps de ces quelques pages. L’auteur manifeste un goût salutaire du jeu de mots et son humour m’a beaucoup réjouie.

C’est fort bien écrit, amusant et bien loin de la production habituelle française. Bref, c’est éminemment recommandable…

Happy hand

Guillaume Laurant
Seuil, 2006
ISBN : 2-02-086011-2 – 142 pages – 15 €

..

..

..

..