La sorcière de Salem d’Elizabeth Gaskell

La sorcière de Salem d'Elizabeth GaskellLoïs Barclay est une jeune Anglaise qui au début du roman perd sa mère, son dernier parent. Elle traverse l’Atlantique pour être recueillie par son oncle qui meurt peu après lui aussi. Elle se retrouve donc sous la tutelle de sa belle-mère. Le schéma, classique, est celui de l’orpheline malaimée, belle et bonne mais pas appréciée à sa juste valeur. Manque de chance, le garçon de la maison, son cousin et héritier, se prend d’amour pour elle, un amour qu’il dit imposé par Dieu. Mais elle garde dans son cœur un jeune Anglais et refuse d’épouser son cousin. Et encore malheureusement pour elle, le pasteur qui plait tant à sa cousine, la regarde elle Loïs, avec plus d’attention qu’il n’en a jamais porté à sa cousine.

Quand à Salem, éclatent les événements que l’on sait, la jeune fille est donc mure pour toute les accusations : on ne l’aime pas, on dit qu’elle n’est pas intégrée, en tout cas pas aussi bigote que les locaux, alors peut-être bien qu’elle serait sorcière…

Je me suis plutôt ennuyée à la lecture de ce livre. La première partie est longue (avant les premières manifestations d’hystérie religieuse) et la suite est tellement prévisible que ma lecture fut assez laborieuse. Et surtout, j’avais constamment en tête La lettre écarlate de Nathanael Hawthorne, roman autrement intéressant d’un point de vue romanesque et historique d’abord, ainsi que pour ce qui est de la complexité des personnages.

Je n’ai pas appris grand-chose à cette lecture, les personnages et la narration sont convenus, bref, ma première rencontre avec Elizabeth Gaskell est une déception.

 

La sorcière de Salem

Elizabeth Gaskell traduite de l’anglais par Roger Kann et Bertrand Fillaudeau
José Corti, 1999
ISBN : 978-2-7143-0696-9 – 210 pages (difficiles à tourner !)- 15,25 €

Loïs the Witch, parution en Grande-Bretagne : 1861

Pour recevoir le dimanche des nouvelles de Tête de lecture…

La sorcière de Salem d’Elizabeth Gaskell

61 commentaires sur “La sorcière de Salem d’Elizabeth Gaskell

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! La sorcière de Salem supporte mal la comparaison avec la Lettre écarlate de Hawthorne. J’ai néanmoins beaucoup aimé ce petit livre !

    1. Moi qui oublie facilement les livres, je n’ai malheureusement pas oublié celui d’Hawthorne, ce qui m’aurait peut-être permis de mieux apprécier celui-ci.

  2. Une seule sorcière ? Je croyais qu’il y en avait des douzaines dans ce bled…
    Et puis au fond, les filles sont toutes un peu sorcières! 😉
    Après ce moment d’hystérophobie primaire, je suis d’accord, ce livre ne me tente guère.

  3. Je suis déçue à la lecture de ton billet car je l’ai noté en référence non pas pour l’auteur, je n’ai lu qu’un Gaskell et je suis mitigée, mais pour le sujet, comme toi Hawthorne est un souvenir fort et je voyais celui là dans la même lignée

  4. J’ai lu La lettre écarlate, il y a trop longtemps, mais j’avais aimé cette sorcière de salem (mais gaskell et moi, c’est une vieille histoire d’amour)
    Tiens tiens, la chaine redémarre? ici rien depuis cinq mois…

    1. La chaîne ne s’est jamais arrêtée pour moi, j’essaie de la faire redémarrer à ton niveau car certaines blogueuses ont beaucoup de livres chez elles, mais ça n’est pas facile !

      1. Oh je ne suis pas lasse de la chaîne, disons que j’aurais préféré un peu de régularité. Surtout que jusqu’ici je n’ai pas retenu indûment un livre, il me semble. mais bah, il n’y a pas mort d’homme comme on dit, et j’ai autre chose à lire en attendant…

  5. Un avis mitigé pour moi aussi sur ce livre… Et outre ce que tu as relevé, j’ajouterais qu’en prime Loïs est assez caricaturale, l’archétype de l’ingénue-tête-à-claques : douce jeune fille naïve, innocente, franche, bonne, honnête, vertueuse, croyante, qui reste gentille et digne, même quand on lui fait du tort. Bref, parfaite, et parfaitement agaçante !

  6. J’ai vu autrefois un film intitulé les Sorcières de Salem, avec toutes sorte de vedettes décédées ou oubliées comme Simone Signoret et Mykène Demongeot. Je ne sais pas si c’est la même histoire…

    1. A mon avis, Nord et Sud est plus intéressant, parce que plus ample déjà. Je l’ai aussi dans ma PAL, mais en anglais, pas facile à aborder avec tout ce patois.

  7. J’avais envie de le lire, maintenant j’hésite… En fait, j’avais détesté ma lecture de Femmes et filles du même auteur… pourtant ses sujets m’attirent… bref, je suis très hésitante…

    1. j’aime bien les gros livres en général, c’est vrai, j’aime bien que les auteurs prennent le temps d’installer atmosphère et situation. Pour la chaîne, il fallait un livre court, c’est vrai, mais je crois que Gaskell aurait dû se contenter d’un épisode plus fouillé de la période. En tout cas, la première partie m’a semblé inutilement longue.

    1. Bravo ! J’espère qu’il te plaira. C’est un livre assez austère, mais très fort, on y sent très bien les pesanteurs du puritanisme et toute la méchanceté de ces gens de bien…

  8. Ca tombe bien, ce roman ne m’intéressait pas. Par contre, j’avais envie de lire Gaskell avec un autre roman. On verra plus tard cela dit, car pas dans ma PAL à l’heure actuelle 😉

  9. dommage ce bémol, j’ai lu « wives and daughters » de gaskell, et j’aime bien cette auteure – j’ai tout de même noté « lois »

  10. J’ai pour ma part plutôt apprécié ce roman, même si je conviens que le début est un peu longuet (même si instructif sur les tensions religieuses dans les Etats d’Amérique au XVIIe !)

  11. Elizabeth Gaskell a visiblement eu des moments plus inspirés alors. J’avais énormément aimé Hawthorne moi aussi, mais je pense plutôt lire Arthur Miller et John Updike sur ce thème des sorcières.

    1. A priori, les Américains semblent mieux placés pour en parler, mais c’est une idée reçue que j’ai en tête et que j’apprends à combattre, surtout depuis que je lis le Britannique Ellory qui écrit si bien sur l’Amérique.

  12. Dans ma pile, comme plusieurs autres Gaskell, une auteure que j’aime beaucoup, par ailleurs. Je risque donc de partir avec un préjugé assez positif. On verra!

  13. Ce n’est pas le Gaskell qui me tente le plus mais je le lirai quoi qu’il en soit 🙂 J’ai bien aimé « North and South » mais pour l’instant ce n’est pas une aussi grande révélation que je l’espérais.

  14. Bonjour, je cherche ce livre désespérément mais impossible de le trouver ! Pourriez vous m’indiquez où vous vous l’aites procurer ? merci d’avance.

  15. Bonjour, j’ai remarqué sur votre site que nombre d’entre vous on lu ou acheté le livre d’Elizabeth Gaskell, La sorcière de Salem. C’est pourquoi je me permet de vous demander si l’un d’entre vous saurez où l’on peut se procurer cet ouvrage ou si l’un d’entre vous, le possédant, voudrez le vendre ? En effet je cherche ce livre depuis plusieurs années sans pour autant le trouver à moins de 150 euros…(un peu cherche pour un livre n’en coutant que 15 à l’origine). Merci de votre attention.

    1. Désolée, ce livre m’a été prêté. Et en effet, je viens de faire une recherche : les prix sont exorbitants !

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2010/12/03/la-sorciere-de-salem-elizabeth-gaskell/