L’homme qui aimait les chiens de Leonardo Padura

Le dernier livre de Leonardo Padura est certes un roman, et un roman très dense, mais il me semble être bien plus que ça, une sorte de bilan idéologique à travers l’histoire du communiste et de ses désastres. Trois fils narratifs tissent les destins de trois victimes d’un rêve généreux qui couta la vie à […]

Mémoire de mes putains tristes de Gabriel García Márquez

Le narrateur de Mémoire de mes putains tristes, vieux journaliste libertin, décide de s’offrir une jeune vierge pour son quatre-vingt-dixième anniversaire. Il téléphone à Rosa Cabarcas, la patronne d’une maison close qu’il connait bien pour l’avoir beaucoup fréquentée, qui ne tarde pas à lui trouver ce qu’il désire : une jeune fille de quatorze ans […]

J’aimerais revoir Callaghan de Dominique Fabre

Trois parties dans J’aimerais revoir Callaghan, pour trois époques de la vie du narrateur. D’abord les années collège lycée dans un internat des Hauts-de-Seine. Pas le goulag, mais déjà l’ennui et peut-être les prémisses d’une vie un peu plus que banale, morose. Il y a là des copains avec lesquels on fume des cigarettes, on […]

L’homme-alphabet de Richard Grossman

L’homme-alphabet de Richard Grossman raconte l’histoire d’un personnage traumatisé, et je suis prête à parier que son auteur ne l’est pas moins. Traumatisé par l’Amérique, traumatisé par l’écriture, et le lecteur le sera aussi, après une expérience de lecture qui ne pourra que réjouir les amateurs de la collection Lot 49. Quoique, il me semble que Richard […]

Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepúlveda

Panique au village : une pirogue rapporte le corps sans vie d’un homme blanc, au visage lacéré. Le maire, alcoolique et incompétent, accuse les quelques Shuars qui se trouvent là, les indigènes étant sa cible préférée. Mais le vieux Antonio José Bolivar Proaño qui connait bien la forêt et ses habitants, humains et animaux, comprend […]