Alex de Pierre Lemaitre

Pierre Lemaitre 2Mon enthousiasme pour Robe de marié n’a pas été total, notamment en raison de la personnalité peu crédible de l’héroïne, par trop aveugle à mon goût. L’engouement suscité un peu partout par ce nouvel opus de Pierre Lemaitre m’a poussée à retenter l’expérience, sceptique.

Je le suis restée longtemps : une fille se fait enlever, séquestrer dans une cage où elle ne peut se tenir ni debout ni assise ; un flic d’un mètre quarante cinq enquête, sa femme étant morte après avoir été enlevée, c’est la première partie. Comme la deuxième partie représente un coup de théâtre par rapport à cet énoncé de départ, je ne ferai pas comme les rédacteurs de la quatrième de couverture qui la dévoilent. On continue à suivre alternativement Alex, la femme enlevée et Camille, le flic, elle n’est pas celle qu’on croyait, c’est pas mal fait mais loin d’être révolutionnaire. Je poursuis en maugréant que j’ai encore raté une occasion d’ouvrir mon premier Jo Nesbo…

Et puis il y a une troisième partie, et là je dis : chapeau bas. J’ai été bluffée, totalement surprise par la toute fin qui m’a fait relire des scènes précédentes. C’est terriblement bien construit, bien amené et cette fois psychologiquement cohérent et crédible. Difficile d’en dire plus sans déflorer une partie de l’intrigue, il me semble qu’il vaut mieux ouvrir ce livre sans rien en connaître.

Je soulignerais juste deux points, un négatif et un positif : j’ai trouvé le passé de Camille relatif à sa mère peintre totalement superflu. J’imagine qu’il tend à donner plus de personnalité au flic, à le rendre humain, à utiliser son expérience personnelle pour mieux comprendre son enquête, mais j’ai trouvé ça artificiel. Par contre, j’aime beaucoup la façon dont Pierre Lemaître manie le discours indirect libre : il nous plonge dans les pensées des personnages, aussi bien féminins que masculins, de façon très naturelle et efficace.

Je dirai pour finir que j’apprécie chez Pierre Lemaitre la façon dont il a intégré tous les codes du roman noir-thriller américain sans éprouver pour autant le besoin d’écrire à l’américaine. Et contrairement à bien des auteurs français actuels de polars, je lui sais immensément gré de ne pas nous abreuver de scènes gore, hyper-violentes, de tueries, massacres et autres tortures. Nos jeunes auteurs ne savent plus quoi inventer dans le genre, il y a surenchère, jusqu’au ridicule parfois.

Pierre Lemaitre sur ce blog 

.

Alex

Pierre Lemaitre
Albin Michel, 2011
ISBN : 978-2-226-21877-3 – 392 pages – 19.90 €

Pour recevoir le dimanche des nouvelles de Tête de lecture…

Alex de Pierre Lemaitre

71 commentaires sur “Alex de Pierre Lemaitre

  1. Apparemment, il vaut mieux avoir lu « Travail soigné » avant de lire celui-ci. Etait-ce ton cas ?
    Lemaître semble avoir souvent recours aux coups de théâtre. Je n’ai lu que « Robe de marié » jusqu’à présent et si celui-ci est aussi bluffant, je suis preneuse !

    1. Pas besoin, non : il y est question de la mort de le femme de l’enquêteur, mais les références m’ont suffi. Et franchement, je trouve ça bien meilleur que Robe de marié.

  2. Pour ma part j’avais été convaincue par Robe de marié. Celui-ci, ainsi que Cadre noir me tentent bien du coup. Et si en plus ton avis est positif…

  3. je tiens ton dernier paragraphe, au cas où j’aurais l’occasion de lire cet auteur (occasion qui ne s’est pas présentée, mais je survivrai. Moi aussi j’ai des Nesbo sur le feu…)

  4. Comme toi, je n’ai lu que « robe de marié » qui ne m’a pas convaincue psychologiquement. Ton billet d’aujourd’hui me rassure sur la suite, j’ai tout de même envie de continuer avec l’auteur, il a quelque chose qui retient.

    1. C’est un peu un coup de gueule ce dernier paragraphe. Il y a des auteurs dont je lis beaucoup de bien, que j’ai envie de lire, comme Caryl Ferey par exemple, mais je sais que je ne supporterai pas. Alors je me demande : est-il nécessaire d’en faire autant dans la violence ? Ne serait-il pas mieux venu, plus sain et plus fin, de la suggérer plutôt que de l’évoquer ?

  5. Je trouve dommage de lire celui là avant Tavail soigné car il devoile la fin, j’ai beaucoup aimé Alex et je trouve qu’il y a quand même quelques scènes un peu gore

  6. Mon préféré est robe de marié qui m’avait blufflée sur toute la ligne ! Dans celui-ci, il y a quelques redites inutiles issues de Travail soigné.

  7. Vu que j’avais beaucoup aimé Robe de marié (malgré le fait que l’héroïne m’agaçait souvent), je suis hyper tentée par celui-ci et son précédent !

    1. Tu es donc prévenue : celui-ci est la suite de Travail soigné (je l’ignorais) dont si tu veux l’apprécier pleinement, lis-les dans l’ordre.

  8. J’ai déjà lu un ou deux billets flatteurs, il est dans ma LAL ! Et c’est bien de ta part de ne pas nous dévoiler l’essentiel tout en en disant assez pour nous appâter…

    1. Alors ne lis même pas la 4e de couverture, je ne l’ai fait qu’après, parce qu’elle dévoile le suspens de la première partie. Mais il en reste quand même après !

  9. Ton billet, qui n’en dit pas trop, éveille ma curiosité et ton dernier paragraphe fait pencher la balance du bon côté. C’est vrai que la surenchère dans le gore, y’en a marre!

  10. Je n’avais pas du tout adhéré à « Robe de mariée » alors j’hésite à me lancer dans un autre de l’auteur. Même si celui là est meilleur que le premier.

    1. J’étais mitigée, celui-ci, je l’ai pris à la bib et mon mari l’a lu : il était tellement enthousiaste (pas à l’idée de le lire au début, car il n’avait pas aimé Robe de marié), que je n’ai pas résisté…

  11. Pas du tout aimé Robe de marié et, malgré ton avis positif pour celui-ci, je n’ai pas l’intention de relire cet auteur.

  12. C’était mon premier Lemaitre et je ne fus pas déçu avec quelques bémols mais Le Papou aurait dû être musicien, il a souvent le bémol facile.

    Le Papou

  13. Comme toi, je n’avais pas été convaincu par Robe de marié, en fait je n’avais pas aimé du tout. Je ne suis pas sûr de retenter cet auteur, à moins que l’occasion…

  14. J’avais eu un avis mitigé pour Robe de marié bien qu’il y avait des moments qui m’avaient vraiment fait palpiter. J’en garde le souvenir d’une lecture sympathique, intéressante même, où je me dis que je lirais bien d’autres romans de l’auteur, mais sans sentiment d’urgence.

  15. Moi aussi ‘Robe de marie’ m’avait laissee quelque peu sceptique (et pour les memes raisons que toi) mais depuis plusieurs semaines je suis tentee par celui-ci et ce que tu dis sur la troisieme partie m’intrigue e-nor-me-ment !

  16. Si « Robe de marié » m’avait déçue (impossible d’y croire), j’avais été convaincue/emballée par « Cadres noirs », que je te recommande vivement (je viens de vérifier et je ne le trouve pas sur ton blog), autrement plus fouillé psychologiquement.

  17. J’avais été un peu déçue par Robe de Marié. Trop de longueurs avant d’arriver au coup de théâtre. Mais là, ton billet me donne envie de supporter les débuts peut-être un peu pénibles pour lire la fin. J’aime être surprise si on m’a menée en bateau avec maestria.

  18. Bonjour
    J’avais bien aimé Robe de marié car l’ambiance, l’intrigue me faisait penser à William Irish. Donc je note et attend sa parution en poche.
    Amicalement

  19. je l’ai lu egalement

    http://lemelimelodepyrostha.over-blog.com/article-alex-de-pierre-lemaitre-68597358.html

    j’imagine que tu n’as pas lu « Travail soigné » ,le 1er opus mettant en scène le fameux commissaire…car descriptions gore il y a !! et pas qu’un peu!! C’est vrai qu’avec « Alex « il est plus soft jouant plus avec notre imagination.J’avoue que Travail Soigné m’avait emballée et qu’avec Alex je suis plus déçue.J’y ai retrouvé un peu de l’invraisemblable de Robe de marié dans la manière qu’à Alex de se débrouiller (je n’en dis pas plus mais tu vas me comprendre je pense) et puis aussi dans ce qu’elle a subi avant…je serais curieuse d’avoir un avis médical…

    1. C’est difficile à dire, Alex est d’une grande froideur, et on a beau suivre son chemin de pensée, elle n’en dit jamais trop, bien sûr, afin que le lecteur ne devine pas la fin (et moi non plus, il ne faut pas que j’en dise trop en te répondant). Je ne saurais me prononcer sur la vraisemblance psychiatrique de ce cas…

  20. J’ai découvert Lemaitre avec « Travail soigné » (un peu gore quand même d’ailleurs !), toujours autant apprécié avec « Robe de marié », donc « Alex » sera nécessairement lu.
    C’est un auteur que je trouve très fort pour des fins inattendues !

  21. pas encore lu celui-ci mais j’avais adoré Robe de Marié. Bien entendu celui-ci est inscrit à ma lal, très envie de poursuivre avec cet auteur.

  22. toujours pas découvert cet auteur mais je le ferais. Et te rejoins tout à fait sur cette manie de surenchère « gore ». J’ai abandonné certains auteurs pour cette raison. C’est tellement mieux un bon suspens avec une construction habile !

    1. Alors ce livre de Lemaitre devrait te plaire, il y a des retournements qui font relire des passages pour voir comment on a pu se laisser avoir ! Mais d’après les commentaires ci-dessus, Travail soigné qui précède Alex contient quelques scènes dures dont il est bon de se méfier…

  23. j’attends avec impatience le prochain roman de l’auteur car je les ai tous aimés jusqu’ici, avec une préférence pour « Travail soigné » je crois…

    1. Pierre Lemaitre est donc devenu en quelques livres, un incontournable du polar français. Et dire qu’il a été mon formateur pendant une semaine (sous son vrai nom) et que je ne le savais pas…

  24. Je le trouve très fort ce Pierre Lemaitre ! Mon préféré restera pour l’instant Travail Soigné, bourré de références et de clins d’œil au roman noir…

  25. J’avais lu et apprécié la technique romanesque de « travail soigné », mais détesté la fin. Du coup je ne comptais pas relire l’auteur mais tu m’intrigues. Je te rejoins entièrement sur la tendance des auteurs actuels et du gore dégoulinant, la surenchère… (pour ça que je déteste défintivement Chattam je pense)

  26. Analyse précise et juste du bouquin. Pour moi cela a été un coup de cœur, ainsi que Robe de marié d’ailleurs. Je n’ai fait aucune réserve, j’ai la dent moins dure que vous ?

    1. Je suis peut-être un peu sévère, mais j’aime les personnages qui sonnent juste et je compare avec les Anglo-saxons, pas de raison de ne pas trouver aussi bien chez nous…

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2011/05/25/alex-pierre-lemaitre/