Jusqu’à la folie de Jesse Kellerman

Jusqu'à la folie de Jesse KellermanDéception et ennui ! Voilà les deux mots qui n’ont cessé d’accompagner ma lecture de ce roman, le deuxième traduit en France de Jesse Kellerman, fils de Jonathan et surtout auteur de  Les Visages, un des meilleurs romans noirs (ou à suspens, ou thriller, je ne sais…) parus ces derniers temps à mes yeux. C’est d’ailleurs pour cette raison que je me suis précipitée dessus : envie de retrouver la construction impeccable, la lente montée du secret, et surtout le superbe portrait d’une famille sur plusieurs générations, un portrait fouillé, implacable et terrible. Le contexte l’emportait sur l’intrigue elle-même.

Ici, ni le contexte ni l’intrigue ne valent lecture. Le livre se traine sur des pages et des pages, racontant la vie de carabin de Jonah Stem, avec ses horaires de fou, son statut de larbin, la mauvaise humeur des médecins…etc. Les cent premières pages sont interminables. Pourtant, c’est dans les dix premières que Jonah intervient dans la rue au moment où une jeune femme, Eve, se fait attaquer par un homme armé d’un couteau. L’agresseur est tué mais Eve à la vie sauve. Dès lors, Jonah a droit au statut encombrant de héros, «superdoc», dont il se passerait bien. Après ça, plus rien ou quasi. Il revoit la jeune Eve, ils deviennent amants, on en apprend plus sur son papa, sa maman, sa grande soeur et la famille de l’agresseur décédé le menace d’un procès.

Ni suspens, ni angoisse, rien ne me poussait à tourner les pages, j’aurais même bien fait d’arrêter en route comme j’en avais envie car la fin n’a vraiment rien d’exceptionnel.

Encore une fois, Sonatine a vraiment eu le nez fin en traduisant Les Visages (troisième roman de l’auteur) plutôt qu’un autre titre de cet auteur qui se révèle avec Jusqu’à la folie (son deuxième roman) très quelconque.

Jesse Kellerman sur Tête de lecture

.

Jusqu’à la folie

Jesse Kellerman traduit de l’anglais par Julie Sibony
Les Deux Terres, 2011
ISBN : 978-2-84893-101-2 – 375 pages – 22.50 €

Trouble, parution aux Etats-Unis : 2007

..

69 commentaires sur “Jusqu’à la folie de Jesse Kellerman

  1. alinea

    j’avais adoré Les visages je passe sur ce titre alors.

  2. Letteratura Littéraire En Herbe

    Les avis diffèrent ! Pour ma part, j’avais assez aimé ce thriller mais n’ayant pas lu Les Visages, je ne peut pas le comparer.

    • Même sans le comparer, ça reste un livre très moyen.

  3. Je n’ai pas encore lu « les visages » alors je fais l’impasse sur celui-là. Tu n’es pas la première déçue.

    • Comment ça tu n’as pas encore lu Les visages ?! C’est très mal !

  4. J’ai mis « Les visages » à mon programme de lecture alors je n’ai aucun scrupule à ne pas noter celui-ci.

  5. Je note Les visages et oublie très vite celui-là…

    • J’aurais pu écrire un billet dans le genre de ton com’ : « lisez Les visages et oubliez celui-là » 🙂

  6. Mon avis (à paraître) ne sera pas aussi tranché que le tien mais je n’ai que moyennement aimé, j’ai aimé être surprise par la façon de retourner la situation mais j’ai trouvé le dernier tiers un peu long

    • Le dernier tiers seulement ? Moi ce sont surtout les 100 premières pages qui m’ont semblé interminables…

  7. Je n’ai pas lu « Les visages » mais celui là ne me tente pas de toute façon 🙁

    • Alors on va dire que Kellerman Jr ne te tente pas…

  8. griotte29

    Comme toi « déception et ennui » ! Je n’éprouvais aucun plaisir à reprendre ma lecture.

  9. C’est bizarre parce que je ne suis pas très attirée par Les visages (le monde de l’art ne me passionne pas) mais celui-ci m’intéresse plus (probablement parce que le milieu des médecins m’attire plus !). Mais maintenant, je suis quand même intriguée par les deux titres … du coup, j’ai envie de lire les deux pour comparer 😉 mdr !

    • Dans Les visages, on s’en fiche du monde de l’art. Ce qui m’a passionnée, c’est le récit de l’ascension sociale de la famille Muller, qui écrase coute que coute tout en préservant (coute que coute aussi) un Visage respectable.

  10. Tu es quand même arrivée au bout finalement 😉
    Et timing pour la chronique!
    Je vais faire la mienne tout à l’heure.
    Je ne suis pas aussi tranchée que toi, mais je n’ai pas lu Les visages non plus, pour comparaison.
    Par contre, je suis quand même d’accord avec certains aspects de ton point de vue.
    Je trouve que l’idée était bonne, mais pas assez aboutie ou décortiquée.

    • Oui, j’ai persévéré, espérant toujours un regain d’intérêt qui n’est pas venu…

  11. Les visages, un bon roman. Mais là tu ne donnes pas du tout envie. Il est vrai que parfois les traducteurs délaissent les premiers romans… avec raison!

    • Ouaip, et je comprends pourquoi Sonatine n’a pas persévéré avec cet auteur malgré le succès des Visages

  12. Valérie

    j’avais adoré Les Visages, j’en ai donc lu un autre non traduit (Sunstroke). Verdict: bof! Celui-ci, je l’ai commencé hier et à vrai dire, je ne suis pas sûre de le finir tellement l’écriture me déplait.

    • Peut-être n’est-il l’auteur que d’un seul bon livre ? On va tranquillement attendre les suivants…

  13. Les visages m’attend sagement : chouette j’ai le bon !

    • Bravo, en effet, tu as celui qu’il faut, je ne doute pas qu’il te plaise.

  14. J’avais déjà été déçue par « les visages », donc je passe mon chemin, loin, très loin !

    • Ah mais zut, déçue par Les visages… bon, il est vrai qu’un livre ne peut pas plaire à tout le monde, il faut donc bien quelques hurluberlus 😀

  15. Ben flute alors, moi qui me disait « chic, son nouveau roman ».

    • Eh bien je me suis dis la même chose, et j’ai testé pour vous 😉

  16. Oncle Paul

    Perso, tout comme Alinéa et bien d’autres de tes visiteurs-visiteuses, j’avais bien aimé Les Visages, mais je ne me laisserai pas tenter jusqu’à la folie…

    • Je ne doute pas que tu aies sous le coude de bien meilleurs polars.

  17. comme dit ailleurs, il ne suffit pas de s’appeler « kellerman » pour bien écrire

    • Je n’ai jamais testé le père, ça m’a tenté, avec un psy enquêteur si je ne me trompe, mais je n’ai jamais lu de billets vraiment enthousiasmes sur cette série…

  18. Deuxième déception que je lis … Amanda Meyre est du même avis que toi.

  19. Bon je m’en tiendrai à mes polars scandinaves achetés au festival de Villeneuve dimanche!

    • Oh la la, j’en ai aussi qui m’attendent, depuis si longtemps que c’en est honteux !

  20. Kathel

    Bon, alors je passe sans regrets !

    • Moi je regrette quand même de ne pas avoir lu un meilleur livre…

  21. Ce qui est bien avec ceux qui se jettent sur les nouveautés, c’est qu’ils défrichent pour les autres 😀
    J’ai « Les visages » dans ma PAL.

    • On me demande si j’en veux : je dis oui, comment résister après un si bon souvenir… et comme je suis consciencieuse, je le lis rapidement, et voilà…

  22. Je suis bien d’accord avec toi sur les 100 premières pages, j’ai moi aussi eu envie d’arrêter à de nombreuses reprises ! Sans pouvoir dire que j’ai vraiment apprécié ce roman, mon avis est un tout petit peu moins tranché que le tien… A partir de la deuxième partie et sur la fin j’ai quand même eu des palpitations… il faut dire que je le lisais en VO et que ça faisait très longtemps que je n’avais pas lu en anglais et certains mots indispensables à la compréhension du texte m’ont manqué… ça a bien aidé à faire augmenter le suspens quand je n’ai pas compris ce qui c’était passé pour Hannah, j’étais bien obligée de lire la suite pour comprendre 😉
    « Les visages » est excellent, nous sommes d’accord (pour ma part le monde de l’art m’attire aussi!), mais vu que c’est son 3è roman je crois, on peut aussi penser que c’est un auteur qui va en s’améliorant 🙂

    • tu es du genre optimiste toi, c’est bien… mais il y a déjà un 4e alors je me dis que c’est quand même bizarre…

  23. Contrairement à toi, je m’étais ennuyée avec « Les Visages » (je m’attendais à toute autre chose et la lenteur du récit a plombé ma lecture) donc si tu dis que celui-ci t’a ennuyée, je ne vais sans doute pas récidiver 😉

    • C’est surtout une ambiance Les visages, tout un passé qui met du temps à s’installer, c’est vrai. Dans celui-ci, c’est vraiment l’action qui prime, alors peut-être qu’on s’ennuie moins… si on accroche bien sûr…

  24. depocheenpoche

    Je suis vraiment déçue que ce nouveau livre soit si décevant !! Moi qui me faisait un plaisir de pouvoir replonger dans une lecture aussi intense que celle que j’ai eu lors de la lecture de « Les visages » que j’en reste bouche bée !!

    • Moi pareil, je n’avais que des a priori positifs envers ce livre, d’où la déception…

  25. Z’auriez pu faire une lecture commune avec Stephie et Amand ! 😆
    Bon, du coup, je n’aurais pas dû lire vos avis, ce roman risque de traîner dans ma PAL …

    • On a été ponctuelles : juste le jour de la sortie !

  26. Tu n’es pas la seule à avoir cet avis. Plus ça va, plus je me dis que je vais passer mon tour…

    • Je crois que ces premières lectures vont faire passer l’envie à un certains nombres de blogueurs…

  27. Ben voilà ! Enfin un dont je vais pouvoir me passer 😉

  28. Je trouve que « Les visages » est un excellent roman (et qui en plus plait beaucoup à mes élèves) et, à te lire, je risque d’être aussi très déçu. Je passe.

    (Comme c’est chouette les billets qui ne donnent pas d’envies!)

    • Ça sert aussi à ça de fréquenter les blogs : débroussailler la jungle des livres 🙂

  29. J’ai Les visages dans ma pal, mais comme quoi d’un livre à un autre du même auteur, on ne retrouve pas le même cru…

    • Il faut vraiment que tu l’en sortes, ce livre te plaira certainement.

  30. Bonjour Ys, merci pour ce « non-conseil »: je passe. Je reste sur la bonne impression des Visages. Bonne journée.

  31. flûte, l’accroche semblait prometteuse…
    (j’avais aimé « les visages », même si j’avais deviné la fin…)

  32. Et bien voilà, c’est dit !

  33. Noukette

    Je n’ai pas lu Les visages… Dans ma PAL pourtant ! M’est avis que je vais commencer par celui là, et probablement m’arrêter là pour l’instant! 😉

    • Il faut absolument que vous organisiez une lecture commune !

  34. Pour revenir à ces « [les] visages », j’ai trouvé le résumé en 4 de couv’ bien vendeur… Le coup du coup de théâtre final digne des plus grands thrillers, tous les polars, bons ou mauvais nous le ressortent. Il faut se rendre jusqu’à la 100ème page pour se rendre compte que l’on a ouvert un polar. Ma foi, moi, cela ne me dérange pas je ne suis pas un grand amateur de polar… Mais certains risquent d’être surpris. Sinon, qu’est-ce que j’en ai pensé ? Le roman est bon, je ne me suis pas ennuyé, les pages défilent à une vitesse agréable qui ne vous donne pas l’impression de perdre votre temps ou d’être littéralement perdu au milieu des mots, comme si vous exploriez une galerie d’art contemporain et que vous ne compreniez rien aux toiles exposées, sombre mélange de tâches obscures. Me retrouver plonger dans l’univers d’un galeriste est justement tout l’intérêt de ce roman où l’on sent d’entrée de jeu la part prépondérante dans le script de l’univers familial ; des secrets bien cachés que l’on suivra en trame de fond par flash-back intermittents.

    Alors, oui c’est un bon livre mais à mon sens légèrement surcoté par rapport à ce que j’ai pu ressentir en lisant ces « Visages ».

    • Je viens d’écouter la moitié de l’émission « Cercle polar » consacré à Jesse Kellerman qui y est interviewé. Ben déjà, il ne me plait pas bien, je le trouve assez prétentieux. Il s’y dit cependant des choses intéressantes, notamment sur l’aspect polar/thriller/roman noir et sur l’humour, présent c’est vrai dans Jusqu’à la folie. Mais bon, il m’agace un brin, pas sûre que j’écoute la fin. Pour ceux qui veulent écouter, c’est ici : http://www.telerama.fr/livre/cercle-polar-80-en-compagnie-du-surdoue-jesse-kellerman,72800.php#xtor=RSS-28 (Ce « cercle polar » est une très bonne émission que je recommande aux amateurs du genre et même aux autres, on y parle intelligemment des romans).

  35. pas encore lu « Les visages » qui m’attend pourtant depuis… fiou!! trop longtemps!!!

    • Bon là, c’est certain, il FAUT organiser une lecture commune sur ce livre : que du bonheur pour tous !

  36. Bon bon bon… Il me tentait mais avec tous les avis assez tièdes, je me tâte pas mal !
    (Par contres Les Visages ne m’a jamais tentée)

    • A vrai dire, c’est étrange, mais je n’ai lu d’avis positifs sur ce roman que dans la presse pour l’instant, et aussi à Cercle polar. Mais pas d’enthousiasme parmi les blogueurs, on en est loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *