A Dangerous Method de David Cronenberg

Tout commence en 1904 avec Sabina Spielrein (Keira Knightley), vraiment mal en point : la jeune femme est internée dans une clinique psychiatrique version chic (pas les bouges affreux où on enchaîne les patients après séances d’électrochocs). Pour l’avoir vue dans des comédies romantiques comme Orgueil et préjugés ou Love Actually (oui, je regarde vraiment n’importe quoi…), je connaissais deux expressions à cette actrice : le sourire et le froncement de nez. Elle maîtrise très bien les deux, mais on en a vite fait le tour. Après les premières minutes de A Dangerous Method, on peut affirmer qu’elle peut faire beaucoup mieux quand on l’y pousse : elle est vraiment métamorphosée, elle joue avec tout son corps, le tord, le disloque presque, bref, elle traduit à merveille physiquement ce que le psy essaie de lui faire dire, exprimer, cracher (les punitions de son père, puis le goût des sévices).

 

Le psy en question, c’est le docteur Jung (Michael Fassbender, que je ne connaissais pas du tout), disciple de Freud. Il est jeune, il a de l’ambition et une femme riche. Des convictions aussi, au nombre desquelles la monogamie. Aurait-il résisté aux charmes de sa patiente si le serpent ne s’était pas introduit dans sa vie bien proprette ? Mais voilà le docteur Gross (excellent Vincent Cassel), que Freud (Viggo Mortensen) lui envoie pour le soigner, un adepte de la liberté et des plaisirs terrestres, même s’ils doivent passer par la  drogue, la bigamie et un nombre conséquent de bâtards. Le docteur Jung vacille puis cède, ses convictions n’étaient que théoriques. Mais il en a d’autres, qui l’amèneront à s’opposer à Freud qui veut mettre du sexuel partout et uniquement. Jung voudrait développer ses intuitions en matière de prémonitions, de pouvoirs parapsychologiques. Baratin que tout ça selon Freud.

Il n’y a pas grand-chose pour retenir l’attention dans ce film. Je m’attendais avec David Cronenberg à quelque chose de plus profond, de plus pervers même mais c’est l’histoire d’amour qui l’emporte. Sous prétexte de mettre en scène la primauté du désir sur la raison, Cronenberg met l’accent sur le couple Keira Knightley / Michael Fassbender alors que le couple Jung / Freud, est bien plus intéressant. Échanges de lettres lues en voix off, interprétations de quelques rêves pour justifier le métier de ces messieurs, le conflit reste sous la surface alors qu’il s’agit là d’un schisme majeur de la psychanalyse. Mais le mot « inconscient » n’étant jamais prononcé, je me demande au final de quoi on parle…

Les acteurs m’ont semblé très rigides, Mortensen a les traits figés, inexpressifs, et semble avoir beaucoup plus que les cinquante ans de Freud à l’époque. Fassbender est assez fade, ce rôle d’homme ingrat aurait mérité de plus larges épaules. Seul Vincent Cassel est diaboliquement bon, terriblement subversif, mais il ne reste pas longtemps à l’écran. Tout ça me semble au final très académique.

Certaines scènes m’ont semblé ridicules, comme celles où Jung fesse sa patiente devenue sa maîtresse (on y a droit deux fois…) et à la fin, quand il raconte en 1913 son rêve prémonitoire qui décrit en fait la Première Guerre mondiale : c’est un cliché affligeant. Esthétiquement parlant, c’est par contre très réussi, l’image est lumineuse, les décors et costumes créent instantanément une époque, dans ses moindres détails. Par contre, il y a une scène absolument hideuse, c’est l’entrée du bateau dans le port de New York : l’image assistée par ordinateur a un rendu de plastique juste repeint et le bateau ressemble à un jouet dans un bocal à poisson, un vrai ratage !

.

A Dangerous Method de David Cronenberg
Avec Michael Fassbender, Viggo Mortensen, Keira Knightley, Vincent Cassel…
Durée : 1 h 39 – Sortie nationale : 21 décembre 2011

..

..

..

..

Pour recevoir chaque dimanche la liste des articles publiés dans la semaine sur Tête de lecture

37 commentaires sur “A Dangerous Method de David Cronenberg

  1. J’ai vu le trailer au cinéma il y a quelques jours et le film me tente bien (même si Keira Knightley me sort par les yeux, cette femme est dans tous les films en plus !)
    J’irai quand même le voir malgré tes bémols car le sujet (moins les scènes de fessée) m’intéresse.

    • Moi aussi le sujet m’intéressait, les débuts de la psychanalyse, les diverses écoles, mais là, j’ai trouvé que c’était superficiel. Et franchement, dans la première partie, Keira Knightley est méconnaissable et convaincante (je ne suis pas fan non plus).

  2. leblogdalexou

    le sujets m’intéressait, je pensais que le film s’étendrait plus sur la relation entre les deux psychanalistes, mais en fait on ne parle que de l’histoire d’amour.
    La niaiserie l’emporte encore une fois. Personnellement, à part pour voir Keira Knightley se prendre une fessée (scène grotesque), j’ai été déçu de ce film.

    • Nous nous rejoignons donc. Perso, j’ai même été déçu par Viggo Mortensen, que j’apprécie par ailleurs : je l’ai trouvé…momifié, engoncé…

  3. J’hésitais à y aller à sa sortie, et en voyant les billets plus que mitigés, je laisse tomber. Il attendra facilement le passage télé.

    • Je ne fais pas souvent de billets sur les films que je vois, mais là, je me suis dis qu’il fallait prévenir les gens 😉

  4. Intéressant pour Vincent Cassel je pense, mais le débat semble bien schématique, sans parler des trucages tout plastique: au total, je ne sais pas si je paierai le ticket.

    • Je souligne quand même que cette entrée dans le port de New York est la seule ombre aux décors qui par ailleurs sont très beaux.

  5. Contrairement à toi, j’ai beaucoup aimé et appris car je ne connaissais ni l’existence de JUNG et SPIELSEN…

    • On y apprend des choses c’est certain, mais ça c’est l’aspect plus documentaire. Pour ce qui est des personnages, des acteurs et de l’intrigue, je reste sceptique…

  6. J’ai vu la bande-annonce au cinéma, et elle m’a immédiatement refroidie. Et toutes les critiques entendues ne m’incitent pas à revenir sur cette première impression. Pourtant, le casting est intéressant (Fassbender peut être très bon), même si je ne suis pas un fan de Cronenberg.

    • Ce Fassbender, c’est celui que tout le monde s’arrache en ce moment, non ? Je le croyais bien plus jeune que ça (vu qu’il plait beaucoup à ma fille), et aussi bien meilleur, il va falloir que je regarde un autre film avec lui (on m’y exhorte ici !).

  7. J’ai bien aimé ! Je trouve dommage comme tu le dis si bien qu’il y ait deux fois des scènes où il fesse sa maîtresse : oui, complètement ridicule mais ce qui m’a déplu c’est la question psychanalytique n’est pas assez développée…

    • oui, et comme c’est le sujet du film, j’ai été déçue…

  8. je l’ai vu également la semaine dernière et je partage ta critique. Les acteurs sont assez fades, seul Cassel sort du lot. niveau scénario c’est éclaté, pas ciblé, et très lent.. au final grosse déception également.

    http://levolubile.com/2011/12/23/a-dangerous-method-philosophie-a-lecran/

    • J’ai cru que j’allais me faire éreinter par les adeptes du grands Cronenberg, mais pour l’instant, il n’y a pas grand monde pour le défendre…

  9. Axl

    Courageuse que tu es d’avoir été le voir. Je n’étais déjà pas très tentée et là je suis définitivement vaccinée. (Et Cassel est très souvent diaboliquement bon, je trouve)

    • C’était ça ou Intouchables et là vraiment, ça n’est pas pour moi…

  10. Pour débuter l’année, ce film ne m’inspire pas !

    Bonne Année Ys !!!

    • Pour ma part, je l’ai vu le 30 décembre, mon année ciné n’a pas encore (mal) commencé 😉

  11. laboucheaoreille

    Je n’ai pas non plus trouvé ce film très bon mais le jeu de Keira Knightley m’a semblé ridicule, et particulièrement quand elle se contorsionne et prend des airs convulsifs, les fous n’ont pas ces attitudes.

    • C’est assez impressionnant quand même, j’ai trouvé qu’elle jouait bien avec sa bouche, avec la difficulté à dire (même si elle raconte assez rapidement finalement les sévices qu’elle a subis…). Je me suis demandé aussi si elle surjouait, mais j’ai du mal à en juger…

  12. Hyper bien joué, hyper chiant. J’ai déjà oublié ce film. Pourtant, j’ai trouvé les acteurs irréprochables. Je ne sais pas si les fous se contorsionnent comme ça, je n’ai pas rencontré beaucoup de fous dans ma vie mais j’ai trouvé son interprétation saisissante. Le rôle de Cassel est le seul à avoir vraiment capter mon attention mais ce n’est qu’une parenthèse. Tout le reste est juste très ennuyeux. Mieux vaut raquer pour le Polanski. Au moins on se marre.

    • Il pleuvait, mes enfants en avaient pour deux heures à la patinoire et en v.o., je n’avais que ça sous la main, voilà le contexte… S’il y avait eu le Polanski, j’y serais allée sans hésiter. Je n’ai même pas été éblouie par Mortensen, alors que je ne demandais que ça, pfff…

  13. Malika

    J’y serais bien allée pour Keira Knightley mais je vais m’abstenir je crois …

    • Ah, on dirait qu’elle a au moins une fan 😀

  14. Si tu as trouvé dans ce film Michael Fassbender fade, il faut que tu ailles jeter un œil du côté de Shame… Un rôle beaucoup plus pimenté !

    • J’imagine oui… j’ai encore ton billet en tête, mais je ne suis pas bien sûre que ce soit un film pour moi. J’ai récemment eu ma dose de sex addict avec Chuck Palahniuk, et même si c’est drôle avec cet auteur déjanté, ça n’est clairement pas mon sujet de prédilection !

  15. Comme je ne suis pas cinéma…

    • … tu peux te dispenser de celui là.

  16. Voilà le prochain film que je n’irai pas voir ! 😀
    Je ne trouve jamais les films sur l’histoire réussis ; souvent, je les trouve caricaturaux, et au final, ils en disent plus sur les fantasmes du cinéaste (Jung donnait des fessées aux dames ??? Va falloir que je relise ses mémoires, moi !!! Mouarf !!!) que sur la psychanalyse elle-même.

    • Je suis bien d’accord. Cependant, pas facile d’aborder la psychanalyse comme n’importe quel sujet sans conséquence… un peu obligé de sortir ses tripes, c’est justement ce que ne fait pas Cronenberg et c’est aussi pour ça que c’est raté…

  17. Oups.
    Je voulais écrire : « les films sur l’histoire de la psychanalyse » (et non pas les films sur l’histoire), mon cerveau est allé plus vite que mes doigts !!!!

  18. j’avais beaucoup aimé le biopic consacré à sabine spielrein, une formidable personnalité – j’irai probablement voir ce film ci aussi – de toute façon j’adore keira knightly

    • Et une deuxième fan pour Keira ! 😀

  19. Quelle gifle ! J’étais tentée mais plus maintenant. Par contre en lisant le synopsis de A dangerous method, j’ai pensé « ils vont nous faire un remix du même film combien de fois? » J’ai vu au cinéma L’âme en jeu (The soul keeper/prendimi l’anima) qui évoque la liaison Jung/Spielrein en 200″. Ce film là, il est superbe et je le recommande ! http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18360111&cfilm=55343.html

    • Merci beaucoup Reka, je n’avais jamais entendu parler de ce film et à mon avis, peu de gens le connaissent car je n’ai lu aucune allusion dessus à l’occasion de la sortie du film de Cronenberg. Je vais demander à mon ado de me trouver ça, et je vais aussi prévenir Niki qui ne le connait peut-être pas. Encore merci.

Les commentaires sont fermés.