Maria et moi de Miguel Gallardo

Miguel Gallardo, auteur de bandes dessinées célèbre en Espagne et père séparé, prend ici un angle autobiographique pour raconter ses vacances avec sa fille aux Canaries :

María a douze ans, un sourire communicatif, un sens de l’humour particulier et elle est autiste.

Malgré le sujet, María et moi est une BD pleine d’humour. Miguel Gallardo ne se contente pas des rapports entre sa fille et lui, il croque la faune de touristes qui l’entoure, essentiellement composée d’Allemands. Parce que María aime les rituels, il choisit un club de vacances où rien d’imprévisible ne peut survenir : piscine, promenade (toujours le même itinéraire), repas, sieste, plage…

María crie parfois en public, elle a des gestes déconcertants, ne coordonne pas bien ses mouvements, ne s’exprime pas normalement, bref, elle a une attitude souvent asociale, dérangeante à laquelle ses proches sont habitués.

Miguel Gallardo n’aime pas le regard que les gens portent sur sa fille et cette BD permet de leur dire ce que la politesse l’empêche de dire d’habitude. Que María est douée pour certaines choses, qu’elle a une mémoire étonnante, et que c’est une enfant. Il explique son fonctionnement à travers des scénettes souvent drôles. Il nous montre le monde tel qu’elle le voit afin que l’on comprenne son fontionnement atypique, ses réactions déconcertantes.

Miguel Gallardo dit à travers cet album drôle et tendre à quel point il aime sa fille si différente : « María est la meilleure fille dont un père puisse rêver ». Elle aime sans retenue et le dit parfois à sa façon. Lui a trouvé, grâce au dessin, une façon privilégiée de communiquer avec elle. Et d’expliquer ici aux autres ce qu’est l’autisme. Comme l’écrit très bien un médecin dans l’avant-propos, María et moi est « un véritable manuel pédagogique qui en apprend bien plus sur l’autisme que de nombreux ouvrages académiques consacrés à cette question sur l’être humain dans sa diversité et sur notre société« . De même ce court métrage :

« Afin de contribuer à une meilleure connaissance de l´autisme dans la société, la Fondation Orange a produit Le Voyage de Maria, un court métrage autobiographique d´animation réalisé par le dessinateur espagnol Miguel Gallardo, père de Maria, une fille avec autisme. Le Voyage de Maria est une petite escapade dans le monde intérieur d´une adolescente avec autisme, un voyage plein de couleur, d’amour, de créativité et d’originalité, qui commence avec la prise de conscience des parents qui voient leur fille se comporter de façon différente jusqu´à la confirmation du diagnostic: autisme. »

Miguel Gallardo sur Tête de lecture

 

María et moi

Miguel et María Gallardo traduits de l’espagnol par Alejandra Carrasco
Rackham, 2010
ISBN : 978-2-87827-134-8 – non paginé – 16 €

María y yo, parution en Espagne : 2008

..

..

..

..

7 commentaires sur “Maria et moi de Miguel Gallardo

  1. Je comprends ce père qui a besoin d’exprimer son ressenti et en a marre du regard des autres. Les gens sont tellement curieux de la différence et n’ont aucune pudeur à braquer leur regard sur la personne « différente » ou handicapée. Cela me rend malade. Cet album a l’air intelligent. Je note.

    • Sandrine

      Intelligent et drôle, ce qui n’était pas gagné avec un tel sujet.

  2. Vraiment original comme sujet. Et Manu a raison, ça à l’air intelligemment traité.

    • Sandrine

      Pour ma part, j’espère trouver d’autres pépites au salon.

  3. C’est tout à fait le genre de BD sur lesquelles j’aime tomber ! J’espère la trouver facilement à la bib’.

    • Sandrine

      hum, pas certain : auteur peu connu ici, petite maison d’édition…

      • Aaah sisi yes ! Elle est dans une bib’ ici à Paris, malheureusement pas une sur mon trajet mais ça signifie que d’autres pourraient se la procurer prochainement.:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *