Google n’est plus mon ami…

… enfin dans une certaine mesure, bien entendu. J’ai beau tester d’autres moteurs de recherche, comme Qwant, Duck Duck Go (« Le moteur de recherche qui ne vous espionne pas« ), Lilo : j’en reviens toujours à Google quand je suis pressée. Une question d’habitude.

Cependant, puisque que cette grosse machine qui se croit tout permis laisse tomber ses utilisateurs non rentables en fermant l’application Google Reader, j’ai décidé de fermer mon compte. Et sans compte Google pas de Feedly et autres agrégateurs nécessitant l’API Google Reader. Mais on peut survivre. Avec Netvibes par exemple si le mode escargot vous sied, ou avec un logiciel si vous en avez assez de dépendre d’un site qui peut fermer, être en maintenance ou inaccessible. J’ai choisi Inoreader après de multiples essais : rapide, fonctionnel, on peut multiplier les dossiers, classer par ordre alphabétique, partager ses découvertes.

Autre fonction Google à laquelle j’ai dû trouver un remplaçant : l’archivage de documents en ligne. Un outil très utile si vous ne voulez pas vous balader avec votre ordi ou vos clés USB : vous retrouvez vos dossiers où que vous soyez (mais bien sûr, êtes dépendants d’un site). Je l’utilise pour une sauvegarde supplémentaire et pour travailler à plusieurs sur un même document, modifiable par chacune des personnes autorisées.

Grâce à ces sites, on peut aussi partager ses fichiers. J’ai choisi Box.com (mauvais plan finalement, ils m’ont supprimé un fichier sans même me prévenir…). Repli sur One drive de chez Microsoft, sans que ce soit l’extase…

 

 

..

..

..

..

42 commentaires sur “Google n’est plus mon ami…

  1. Bravo pour cette belle lutte ! J’avoue que j’utilise tout simplement une liste de favori pour ma part, c’est un peu vieille école, mais ça me convient.
    Pour les lectures communes, dans les livres en rouge que je possède et que je n’ai pas lus, j’ai vu deux candidats : Le Lys dans la Vallée de Balzac et Stevenson, Master of Ballantrae (que j’ai en français). Lire le Stevenson me plairait bien si cela te dit.
    Sinon je pense que tu as largement de quoi lancer un challenge John Irving !

    • Sandrine

      Pour Irving, c’est un peu particulier : j’ai déjà lu par exemple L’hôtel New Hampshire mais je n’en ai aucun souvenir, ce qui est proprement scandaleux. Donc, il faut fatalement que je le relise, tandis que les autres (qui font partie de ma PAL grâce à la fusion de ma bib avec celle de mon mari, il y a donc plus de vingt ans, hummm) prennent la poussière. Et le tout dernier vient d’arriver et va fatalement passer devant les autres…
      Je suis ok pour Stevenson, commencé en anglais mais pas fini car mon anglais est trop laborieux (je le sais mais je m’entête…). Après la fin juin, je suis ouverte à toute proposition de date.

      • Bon bah… 15 juillet ? 1er août ? je dis ça totalement au pif !

        • Sandrine

          Allons-y pour le 15 juillet au pif et si nous ne sommes pas dans les temps, on aura toujours le 1er août. Merci de cette proposition, je suis ravie d’être un peu poussée pour lire Stevenson car je ne prends jamais assez de temps pour lire les livres des siècles passés…

  2. Je suis une inconditionnelle de google ! je n’arrive pas à trouver un moteur de recherche qui lui arrive à la cheville ! J’ai mon agenda géré par lui, et après avoir fait des tests avec d’autres sites de traduction, il arrive en premier… et pourtant j’aimerai bien me diversifier et ne pas en être dépendante à ce point….
    J’admire ton passage à l’acte…

    • Sandrine

      J’ai passé des heures à tester et pester depuis l’annonce de la fermeture. L’hégémonie de Google est compréhensible car tout y est vraiment pratique, mais cette concentration me semble effrayante…

  3. Quelle longue PAL/LAL ! Ce n’est pas l’envie d’une lecture commune qui manque mais nous n’avons quasi rien en commun: des Joyce Carol Oates que je lirai quand leur tour sera venu dans la chronologie et « La course au mouton sauvage » de Murakami qui fait partie de ces livres qui traînent. Je pense en avoir trop lu de cet auteur à une époque, jusqu’à en être un peu lassée… Mais si jamais tu veux le lire, on peut s’arranger, quitte à ce que je l’abandonne en cours de route si vraiment je n’accroche pas.

    • Sandrine

      Des envies de lecture, j’en ai tout le temps, c’est maladif chez moi. Alors cette liste est longue, ma LAL s’est même allongée d’au moins 10 titres lors du week-end dernier que j’ai passé à Saint-Malo au festival Étonnants Voyageurs (mais « Raisonnable » est mon autre nom (enfin, plutôt « Fauchée » !) et je n’ai rien acheté ; quant à ma PAL, elle a pris cinq titres la semaine dernière, c’était mon anniv’ !
      Murakami traîne dans cette liste, tiens, il ne devrait pas vraiment car si je lis ce Mouton sauvage ma chronique finira certainement sur mon autre blog. Ceci dit, je ne suis pas contre un bon gros Joyce Carol Oates pendant l’été. Qu’en dis-tu ?

      • C’est juste que j’ai décidé de les lire en ordre chronologique, et donc il faudrait voir si mon avancement permet de trouver un livre en commun !

        • Sandrine

          Dis-moi où tu en es, je te dirai si ça me tente.

          • Le premier de ta liste à être sur la mienne est « Bellefleur », je te préviendrai quand j’y arrive, mais patience ! Tu trouveras ma liste sur le blog, sur une page spéciale.

          • Sandrine

            Oui, j’ai vu la page Miss, mais je n’ai pas bien compris où tu en étais…

  4. (Clandestin c’est très bien)
    Bon, à part ça, GR est bien pratique et je m’emmêle les pédales avec feedly et netvibes, dont la prise en mains n’est pas si aisée. Note : feedly fait la part belle à l’anglais, ce qui peut drôlement gêner.
    RSSOwl, oui, OK, mais je n’arrive pas à intégrer mes flux GR, et je n’y comprends rien.

    • Sandrine

      Mais si tu comprends, ou tu vas comprendre parce que c’est très simple : j’y suis arrivé ! Il faut bien sûr commencer par sauvegarder (exporter) tes flux Google Reader au format OPML, ce que GR propose (je ne peux plus expliciter la manip’ vu que je n’ai plus de compte). Ensuite, une fois RSSOwl installé, tu vas dans « Fichier » puis « Importer » (ce que RSSOwl te propose d’emblée quand tu viens de finir l’installation). Tu choisis « Importer les flux depuis un fichier ou un site web » et tu cliques sur « Parcourir ». Là, tu vas chercher tes flux OPML de Google (car tu as noté où ils ont été sauvegardés dans ton ordi, bien sûr). Il faudra les dézipper, les extraire. Ça se fera automatiquement si tu as un logiciel pour ça sur ton ordi, ce qui est certainement le cas même si tu ne le sais pas. Là, tu prends ce qui s’appelle sûrement « Google Reader subsciptions », ou quelque chose comme ça. Là, si quand tu cliques il y a écrit qu’aucun élément ne correspond c’est soit 1/ que tu n’as pas dézippé 2/ qu’il faut choisir dans cette fenêtre le format .xml. Si plusieurs sont proposés, clique dessus et tu le vois apparaître avant de l’importer. Si tu as des problèmes avec cette explication, envoie-moi un mail, je t’aiderai.

      • keisha

        Merci! oui je sais où sont mes fichiers de GR dans mon ordi… Pas sûr que j’aie encore un zip valide, c’est ça.

  5. Mon mari est Mac et anti-Google . Comme Gambadou, je ne jure que par Googlee car je n’ai jamais pris le temps de regarder autre chose…

    • Sandrine

      C’est vrai qu’il faut avoir un peu de temps devant soi pour trouver les bonnes alternatives car installer et tester prend du temps.

  6. J’ai noté ce que tu as répondu à Keisha. Je me pencherai sur tout ça next week !

    • Sandrine

      Même chose donc : n’hésite pas à me solliciter si ça coince.

  7. Je n’utilisais pas Google reader donc je n’ai pas senti le manque à sa disparition (ou future disparition). Tu as une LAL et une PAL à tomber ! Sinon, très bon anniversaire, chère Ys, avec 5 jours de retard. Je t’embrasse.

    • Sandrine

      Merci. Et n’hésite pas si tu as une envie de lecture commune.

      • J’ai jeté un oeil mais c’est tellement long et en ce moment je croule sous le boulot : je vais revenir jeter un autre oeil (le bon cette fois). Merci en tout cas pour ta charmante proposition. ,

  8. Pour ma part, j’ai migré sur Netvibes. Et j’ai fini par m’y faire.

    • Sandrine

      Le principal est d’être satisfait.

  9. j’approuve et je partage ton énervement, je note le logiciel dont tu parles en priant pour qu’il soit compatible mac, pour sauvegarder mes documents j’utilise gratuitement digiposte qui permet de sauvegarder pas mal de données gratuitement, en particulier j’ai scanner tous mes papiers familiaux pour faire face à un sinistre ou un cambriolage trop zélé

    • Sandrine

      Le pire, c’est qu’il existe plein de solutions alternatives, mais comme Google truste tout avec son moteur de recherche, sa boîte mail, on ne voit pas ce qui existe par ailleurs. Finalement, la fermeture de Google Reader amène au moins chacun à s’interroger sur ce qui se fait d’autre ailleurs.

  10. Google n’a jamais été mon ami, je n’ai rien compris aux subtilités de ton billet, mais je salue ta persévérance. Courage donc.

    • Sandrine

      Je crois que maintenant, j’ai tout ce qu’il me faut, mais j’y ai mis le temps…

  11. Je fais figure de dinosaure si je dis que je ne suis abonné à aucun site de ce type, GR ou netvibes ou tout autre ? En fait, je prends ma liste de site à visiter sur mon blog, je les fais un par un de temps en temps ou je vais sur les blogs de celles et ceux qui me laissent leurs coordonnées après un commentaire, ou par les liens je visite des blogs que je ne connais pas. A l’ancienne quoi ! de toutes façons, je ne sais pas comment fonctionnent ces sites de recherche et suis nul dans ce domaine…

    • Sandrine

      Au début, avant d’apprendre en pratiquant, personne ne sait se servir de trucs comme ça. Mais quand on est gros consommateur de blogs, on apprécie vite. J’ai 230 flux rien que dans la catégorie « blogs » et un agrégateur me permet de savoir quand un nouvel article est posté. C’est pratique. Mais le pire, c’est que je fais aussi comme toi : je suis les liens sur les blogs, et ceux bien sûr qui me laissent des commentaires ont droit aux miens… Je n’ai pas ouvert mon agrégateur pendant 4 jours : il affichait 550 non lus dans la seule catégorie « blogs »…

  12. Bah moi Google n’est pas spécialement mon ami mais ça me va pour ce que j’en fais.^^.

  13. Margotte

    Quel courage ! j’avoue ne pas me lancer dans ce type d’aventure par manque de motivation et de temps… peu glorieux mais bon… un combat après l’autre 😉
    Bravo à toi pour avoir sauté le pas !

    • Sandrine

      C’est pour ça que je parle de mes ratages et réussites dans ce domaine (sur la page Facebook du blog) : pour faciliter la tache des autres 😉

  14. Oh! c’est trop compliqué pour moi, ce que tu me dis. Google marche toujours, je peux aller dans mon blog et dans ceux des autres, faire des recherches.. je ne sais m^me pas ce qu’est google reader?? Tu mexpliques?

    Une LC commune sur Stevenson le maître de Ballantrae? j’en suis pour le 15 juillet ou le 1er août; on verra.

    • Sandrine

      Si tu as un compte Google, c’est-à-dire par exemple un adresse gmail, tu peux utiliser des services en ligne proposés par Google. L’un d’eux, Google Reader, va fermer et ceux qui l’utilisaient jusqu’à présent doivent donc trouver un autre service équivalent. A quoi sert Google Reader ? C’est un agrégateur de flux RSS : ça te permet de réunir automatiquement en un seul endroit les blogs ou sites que tu suis. Tu entres dans cet agrégateur l’adresse du flux (généralement l’adresse du site ou blog) et tu lui donnes un nom. Dès que le blog ou site en question publie un nouvel article, l’agrégateur indique (1) pour celui-ci, et pareil pour tous les autres. Ça t’évite donc d’aller sur les sites ou blogs en question s’il n’y a rien de nouveau de publier : pas besoin d’aller vérifier. Je suis entre 300 et 350 flux, tu comprends que ce genre d’outils est indispensable… Si je reste un long week-end sans ouvrir mon agrégateur (donc désormais RSSOwl), comme le week-end dernier, quand je le fais il annonce au moins 500 articles non lus…
      Google Reader est un agrégateur en ligne : tu dois aller sur ton compte avec un nom d’utilisateur et un mot de passe (c’est pareil pour Feedly ou Netvibes, eux aussi agrégateurs). Mais tu peux installer un logiciel sur ton ordi, qui ne sera donc pas dépendant d’un site : pas besoin d’aller te connecter sur un site pour voir tes flux, ils viennent dans ton ordi. Le problème, c’est qu’ils sont dans l’ordi en question (un peu comme avec le logiciel de messagerie Outlook) : tu ne peux pas les consulter en ligne et donc pas sur un autre ordinateur (au boulot, chez des amis…) à moins que tu aies installé le même logiciel sur un portable, ce que j’ai fait.
      J’espère que c’est clair, sinon, demande et je répondrai 😉

      • Merci! Que tu es gentille de m’avoir répondu si longuement! Bon, je prend note et je vais étudier tout ça.

        • Sandrine

          Tu vas voir, avec un peu de patience, tout va bien se passer 😉

  15. J’avoue que je suis déjà tellement anti système et anti société que je ne peux que te comprendre mais j’avoue que ce combat m’intéresse moins que d’autres. L’être vivant n’est plus devenu qu’un pion sur le grand marché du profit et bien sûr si quelque chose ne rapporte plus assez, on le vire, que cela plaise ou non. J’utilise feedly avec lequel je m’adapte.

    • Sandrine

      Oui bien sûr, cette histoire de Google Reader est négligeable face à bien des choses, c’est juste que ça m’agace et me fait perdre du temps. Et que je n’aime pas être pion…

  16. Comme toi, j’essaie de trouver des alternatives à Google depuis quelques temps. Je teste, mais c’est vrai qu’on est complètement formatés (même si à part Google Reader je n’utilisais aucun autre service que la recherche). L’objectif est vraiment de diversifier les outils.

    • Sandrine

      J’espère donc que tu trouveras chaussure à ton pied, comme on dit. Moi ça y est : je tiens ma godasse et ne la lâche plus !

  17. Salut à toi!
    Je suis d’accord, Google est loin d’être notre ami!!!
    Et cette concentration de service, et cette quasi situation de monopole est effrayante. Et le risque d’utilisation de nos donnée à notre insu vraiment réel.
    Comment lutter?
    Et bien nous devons nous regrouper pour en discuter!
    En tout cas tu n’es pas seul dans la lutte!
    Bonne continuation à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *