Mois : mai 2013

Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel

Brodeck doit écrire. Parce qu’il est le seul à pouvoir le faire, lui dit-on, le seul à être habitué, le seul à avoir les mots. Pourtant Brodeck ne les trouve pas ces mots, il tergiverse, élude, a recours à l’autre langue, le patois du coin. Il dit l’Ereigniës pour désigner le meurtre collectif, car c’est[…]

Jack Maggs de Peter Carey

Jack Maggs est un hommage dickensien intelligent, à savoir qu’il peut se lire en ne sachant pas qu’un des personnages est un double de Dickens et que d’autres sont inspirés de héros du grand écrivain anglais. Point n’est besoin d’être un dickensien averti pour humer le parfum des Grandes espérances, même moi qui ne suis[…]

Les aventures miraculeuses de Pomponius Flatus d’Eduardo Mendoza

« L’enfance de Jésus telle que vous ne l’avez jamais lue » pourrait être le sous-titre de ce roman quelque peu irrespectueux. Son héros principal est Pomponius Flatus, philosophe indigent mais qui n’hésite pas à se rendre sur le terrain pour expérimenter en personne les merveilles de la Nature. Sa santé ne s’en porte que plus mal[…]

Deux dans Berlin de Birkefeld et Hachmeister

Deux hommes dans Berlin à l’hiver 1944. Ruprecht Haas, à la faveur d’un bombardement allié, a réussi à s’échapper de Buchenwald où il était enfermé pour avoir crié, un soir d’égarement et de douleur, sa haine de la guerre et d’Hitler qui lui avaient pris toute sa famille. Hans Kalterer, de la police du Reich[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2013/05/13/le-rapport-de-brodeck-philippe-claudel/