La Guerre des Lulus 1916 de Hautière et Hardoc

Le tome 3 s’est fait attendre mais voilà : La Guerre des Lulus 1916 est bien là. Lucas, Lucien, Luigi, Ludwig et Luce marchent dans la forêt où il fait de plus en plus froid. L’euphorie de la liberté est bien passée et la mort de Hans pèse encore sur toutes les mémoires. Il fait froid et faim, il faut fuir la guerre et trouver à manger. Nos cinq Lulus vivent au jour le jour.

La guerre des Lulus 1916 couverture

Voilà qu’ils aperçoivent une maison dans les bois. Peut-être bien qu’elle appartient à un ogre ? Pas tout à fait mais presque : Gaston, trop vieux pour être réquisitionné par les Allemands, survit seul en ermite. Il n’a pas de quoi accueillir cinq Lulus et leur conseille de se rendre à Guise, au familistère Godin (« le tas de briques ») pour partie occupé par les soldats allemands. Il va falloir se montrer prudents.

Le tasde brique 001

Les Lulus ont grandi, ils ont physiquement vieilli, leurs traits sont plus matures. Les premières vraies rivalités se font jour (qui est le plus fort ? qui décide ?) et les plus âgés zyeutent Luce par le trou de la serrure quand elle prend son bain… L’ambiance n’est plus à la bonne humeur, les réparties sont moins drôles et moins vives. De longs dialogues entre soldats se font même en allemand, ce qui n’était pas indispensable, même si le réalisme y gagne.

La Guerre des Lulus 1916

Il y a de même moins d’enjeu, moins d’émotions aussi dans ce troisième volume qui se présente comme une suite d’épisodes : la maison de Gaston, le familistère, la fuite vers la Suisse. Les Lulus sont constamment en mouvement : dans ce pays en guerre, personne ne peut les prendre en charge longtemps.

Un troisième tome un peu moins émouvant, moins vivant et dynamique que les deux précédents. La guerre dure et dure encore et la liberté des Lulus est de plus en plus compromise : bientôt, Lucien et Luigi seront en âge de travailler pour les Allemands. Bref, une année 1916 morose et un album moins original. Mais la Grande Guerre n’est pas terminée…

La Guerre des Lulus et la thématique Première Guerre mondiale sur Tête de lecture

 

La Guerre des Lulus 1916 : le tas de briques

Régis Hautière (scénario) & Hardoc (dessin)
Casterman, 2015
ISBN : 978-2-203-08772-9 – 56 pages (+ bonus) – 13.95 €

 

..

..

..

..

13 commentaires sur “La Guerre des Lulus 1916 de Hautière et Hardoc

  1. On y retrouve le Familistère comme dans « De briques et de sang » donc… Je pense que cette BD me plairait mais il faudrait bien sûr que je commence par la première.

    • Sandrine

      Oui, les trois volumes se suivent, sans d’ailleurs le moindre résumé au début.

  2. Je dois encore lire 1915 et malgré tes bémols, je compléterai ma collection au fur et à mesure. Si en plus il y a le Familistère de Guise en 1916…

    • Sandrine

      Oui, y est même précisée la façon correcte de prononcer le nom de cette commune…

  3. Il est commandé pour le CDI, les élèves me le réclament à corps et à cris, mais je ne l’ai pas encore reçu … J’attends avec impatience.

  4. Je compte le lire aujourd’hui. Sans doute un album de transition indispensable pour relancer l’intrigue… je verrai si je partage ton ressenti. Ma pépette n°2 l’a dévoré et a adoré en tout cas.

    • Sandrine

      J’espère que tu as apprécié. Le principal, c’est quand même que les enfants s’y retrouvent 😉

  5. Hâte de le découvrir malgré tes bémols !

    • Sandrine

      J’avais hâte aussi et rien n’aurait pu m’arrêter 😉

  6. Les Lulus!!! J’adore!!!

    • Sandrine

      On dirait bien un cri du coeur 😀

  7. Il me tarde que la série soit complète et de pouvoir tous les relire à la suite 🙂

    • Sandrine

      Ça va peut-être être plus long que prévu vu que ce tome-ci s’est quand même fait attendre un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *