La rentrée littéraire 2018 des éditeurs indépendants

Voici une liste de titres (fiction et narrative non-fiction) qui paraîtront chez près de 50 (petits) éditeurs indépendants pour la rentrée littéraire 2018. 

La rentrée littéraire 2018

Agullo

Bratislava 68, été brûlant, Viliam Klimacek (octobre)

Prodiges et miracles, Joe Meno (août)

La guerre est une ruse, Frédéric Paulin (septembre)

 

Allia

Le Revenant, Éric Chauvier

Année vingt-quatre, Patrik Ourednik

Compter sur soi,  Ralph Waldo Emerson

Journal et lettres de prison,  Boris Vildé

Propos de table, Samuel T. Coleridge

 

Alma

La guérilla des animaux, Camille Brunel (août)

Einstein, le sexe et moi, Olivier Liron (septembre)

.

Anacharsis

La mort est dans Paris, Richard Cobb (août)

L’esclave qui devint millionnaire, Karl Jacoby (septembre)

 

Anamosa

Comment pense un savant ? Un physicien des Lumières et ses cartes à jouer, Jean-François Bert (août)

Sur l’herbe verte de l’hippodrome, Olivier Villepreux (octobre)

 

Arlea

Faune et flore du dedans, Blandine Fauré (août)

L’eau qui dort, Hélène Gestern (octobre)

Le coeur. Frida Kahlo à Paris, Marc Petitjean (août)

Tout cet hier à l’intérieur de moi, Antoine Silber (août)

 

Asphalte

Magma Tunis, Aymen Gharbi (août)

La légende de Santiago, Boris Quercia (octobre)

Taxi, Carlos Zanon (septembre)

 

Ateliers Henry Dougier

Le temps d’une île, Thierry Clech (septembre)

 

Au Diable Vauvert

Argent animal, Michael Cisco (septembre)

Obsolescence des données, Douglas Coupland (août)

Le corps est une chimère, Wendy Delorme (septembre)

La peste et la vigne, Patrick K. Dewdney (septembre)

 

Aux Forges de Vulcain

Et j’abattrai l’arrogance des tyrans, Marie-Fleur Albecker (août)

Invasion, Luke Rhinehart (août)

.

Belleville Editions

La ville en fuite, Jean-Chat Tekgyozyan (octobre)

 

Bourgois

La générosité de la sirène, Denis Johnson (août)

La douce indifférence du monde, Peter Stamm (août)

Ceci est ma femme, Chris de Stoop septembre)

 

Cambourakis

Eleni ou personne, Rhéa Galanaki (août)

Le chien du mariage, Amy Hempel (août)

Mrs Reynolds, Gertrude Stein (septembre)

La poche de la soutane, Yannis Makridakis (septembre)

 

Do Editions

A chacun sa part de gâteau, Ota Pavel (octobre)

 

Finitude

Un feu éteint, Fabrice Chillet (septembre)

Auletris, Anaïs Nin (octobre)

Les poteaux étaient carrés, Laurent Seyer (août)

 

Gallmeister

Onze jours, Lea Carpenter (septembre)

Une maison parmi les arbres, Julia Glass (août)

Évasion, Benjamin Whitmer (septembre)

Les spectres de la terre brisée, S. Craig Zahler (août)

.

Héloïse d’Ormesson

Taxi Curaçao, Stefan Brijs (août)

Les mains dans les poches, Bernard Chenez (août)

Pleurer des rivières, Alain Jaspard (août)

.

Inculte

Isidore et les autres, Camille Bordas (août)

La première année, Jean-Michel Espitallier (août)

Obsession. Dans les coulisses du récit complotiste, Marie Peltier (octobre)

Quitter Londres, Iain Sinclair (septembre)

.

Intervalles

Le pèlerinage, Tiit Aleksejev (septembre)

Les fruits verts, Wioletta Greg (août)

Une petite vie, Khosraw Mani (août)

 

José Corti

Lynx, Claire Genoux (août)

Le nomade entravé, Georges Picard (octobre)

 

La Contre Allée

Le Nord du monde, Nathalie Yot

Un autre monde, Alfons Cervera

Sommeil d’Europe, Yoko Tawada (octobre)

 

La Dernière Goutte

Apocalypse gaucho, German Maggiori (octobre)

 

La Fosse aux Ours

Nous étions beaux la nuit, Philippe Fusaro

Comme un lundi, Thomas Vinau

.

L’Antilope

Prisons, Ludovic Hermann Wanda (août)

Les mille et une nuits de Krushnik, Sholem-Aleikhem (octobre)

 

L’Arbre vengeur

La sexualité bordelaise comme ma poche, Jean-Yves Cendrey (octobre)

Anatomie de l’amant de ma femme, Raphaël Rupert (août)

Plaies, Rennie Sparks (septembre)

 

L’Aube

Nulle autre voix,Maïssa Bey (août)

Tout corps plongé…, Lionel Fintoni (août)

Le semeur de mort, Patrick Guillain (septembre)

La mère de tous les cochons, Malu Halasa (septembre)

La diplomatie du panda, Mi Jianxu (octobre)

La bouteille aux cafards, Mohamed Nedali (octobre)

 

Le Castor Astral

APO, Franck Balandier (août)

L’heure de nous réveiller ensemble, Kirmen Uribe (août)

 

Le Dilettante

Jours de dèche, Didier Delome (août)

Babylone Express, Mathilde-Marie de Malfilâtre (août)

 

Le Nouvel Attila

Le 14 septembre 2018 : Omar et Greg, François Beaune (septembre)

Camarade Papa, Gauz (août)

 

Léo Scheer

Silence, radieux, Alexandra Dezzi (août)

L’ivraie, Bruno Lafourcade (août)

Ma part d’animal, Muriel de Rengervé (septembre)

 

Le Passage

Les voyages de sable, Jean-Paul Delfino (août)

Douce, Sylvia Rozelier (août)

 

Le Réalgar

Girafe lymphatique, Laurent Cachard

Ainsi sont-ils, Isabelle Flaten

 

Les Equateurs

Honoria, Judith Housez (août)

Anomalie, Julie Peur (août)

 

Les Fondeurs de briques

Cette machine tue les fascistes, Woody Guthrie (septembre)

 

Le Sonneur

Filles du djihad, Tabish Khair (septembre)

Tout seul, Nicos Panoyotopoulos (septembre)

Auto-interview, Sara (septembre)

 

Le Tripode

Le sillon, Valérie Manteau (août)

 

L’Ogre

Épopée, Marie Cosnay (octobre)

La rouille, Eric Richer (août)

 

Lunatique

Mon jeune grand-père, Philippe Annocque (octobre)

Le héros et les autres, Antonin Crenn (octobre)

 

Marchialy

L’homme qui aimait trop les livres, Allison Hoover Bartlett (octobre)

 

Minuit

Ça raconte Sarah, Pauline Delabroy-Allard (septembre)

 

Mirobole

Nami, Bianca Bellova (août)

Un été sans dormir,  Bram Dehouck (septembre)

.

Page à page

Eden Springs, Laura Kasischke (août)

 

Philippe Picquier

La papeterie Tsubaki, Ogawa Ito (août)

Un paradis, Sheng Keyi (septembre)

 

Philippe Rey

Je reste ici, Marco Balzano (août)

Au grand lavoir, Sophie Daull (août)

 

Quidam

Seule la nuit tombe dans ses bras, Philippe Annocque (août)

Hôtel rouge, Maria Efstathiadi (octobre)

De toutes pièces, Cécile Portier (septembre)

 

Sabine Wespieser

La vigne écarlate, Vincent Borel (octobre)

Rien d’autre sur Terre, Conor O’Callaghan (septembre)

Roissy, Tiffany Tavernier (août)

 

Serge Safran

L’égout, Andrija Matic (septembre)

Les derniers jours d’André-Frédéric Amiel, Rolland Jaccard (septembre)

 

Tusitala

Les martyrs et les saints, Larry Fondation (septembre)

Verdier

Correspondance 1981-2017, Pierre Bergounioux et Jean-Paul Michel (septembre)

L’île aux troncs, Michel Jullien (août)

Bas la place, y a personne, Dolores Prato (septembre)

Kruso, Lutz Seiler (août)

Pense aux pierres sous tes pas, Antoine Wauters (août)

Moi, Marthe et les autres, Antoine Wauters (août)

.

Viviane Hamy

Hôtel Waldheim, François Vallejo (août)

 

Zoé

33 tours, David Chariandy (septembre)

Chaque jour appartient au voleur, Teju Cole (octobre)

Les billes du Pachinko, Elisa Shua Dusapin (août)

Standby, saison 1, Bruno Pellegrino, Aude Seigne, Daniel Vuataz (août)

 

Zulma

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu, Zora Neale Hurston (septembre)

La somme de nos folies, Shih-Li Kow (août)

La maison de verre – Buru Quartet IV, Pramoedya Ananta Toer (octobre)

.

..

..

..

..

16 commentaires sur “La rentrée littéraire 2018 des éditeurs indépendants

  1. keisha

    Bonne idée! Les ‘petits’ éditeurs sont à suivre (les autres auront assez de projecteurs braqués)
    Mais suite à la lecture des programmes de salles proches, là j’ai plutôt envie de Marivaux, Racine et Stendhal

  2. nathalie

    Je suis programmée pour ne pas m’intéresser à la rentrée littéraires avant le 1er septembre. Avant, il faut que j’attaque ma bibliothèque et que je parte 3 semaines en vacances avec la liseuse et avec les classiques. Au-delà, il n’y a rien !

  3. dominique

    merci pour tes informations précieuses! je note que Peter Stamm et Hélène Gestern sortent de nouvelles fictions; et aussi les futures parutions de Gallmeister.

  4. C’est très intéressant, attendons de voir un peu plus loin que les titres… Quoique chez mes éditeurs chouchou, je repère déjà des tentations !

  5. Très pratique, merci ! Bien intéressée par les deux romans de la fosse aux ours (Fusaro et Vinau) mais plusieurs autres aussi. Bonnes lectures 🙂

  6. Merci pour cette liste! J’ai déja repéré quelques titres intéressants, et quelques maisons d’édition que je ne connaissais pas. Bonnes lectures!

  7. C’est très bien cette liste. Vous avez raison, il faut aider les petits éditeurs qui proposent bien souvent des oeuvres de très grande qualité. Toutefois, la rentrée littéraire me semble si loin encore….

  8. J’avais déjà repéré le livre chez Marchialy. J’aime beaucoup cet éditeur. Pour le reste, je n’ai pour l’instant pas regardé de trop près mais il y a le temps.^^

  9. Fred Bibli

    Merci beaucoup pour ce tour d’horizon des parutions des « petites maisons » habituellement je butine sur chacun des sites et là ils sont tous rassemblés !

  10. Merci pour cette liste dont certains titres me font de l’oeil

  11. Déjà les programmes de rentrée littéraire ! Et du choix, du choix dans cette liste, quelques titres repérés chez des éditeurs qui me rendent toujours curieuse 🙂 . Bel été à toi.

  12. Merci pour cette liste! 🙂 je suis justement en train de préparer la rentrée pour ma chronique radio…déjà lu quelques jolies choses!

  13. Merci pour ce billet !

  14. Je ne me suis pas encore penchée sur la rentrée littéraire, merci pour cette liste qui me permet de commencer à baver.

  15. Philisine Cave

    Chouette un nouveau Hélène Gestern une auteure que je ne me lasse pas de suivre. Merci pour cette compil’

  16. SB

    Ce serait bien de d’abord savoir ce qu’est un éditeur indépendant.
    Parce que Cambourakis appartient depuis des années au groupe Actes Sud, Inculte appartient à Actes Sud, Nouvel Attila est lié à Anne Carrière, etc, etc.
    Ce n’est pas ça, être un éditeur indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *