Lire le monde

Pour fréquenter la blogosphère depuis plusieurs années, il m’a semblé que certains pays y étaient beaucoup plus présents que d’autres. Et que certains lecteurs avaient à coeur de lire ailleurs et de faire découvrir des littératures plus exotiques.

Il me prend aussi parfois l’envie de voyager en littérature. J’ai donc demandé à quelques lecteurs voyageurs de me faire part de leurs plus belles trouvailles (hors du continent américain et de certains pays européens). Il ne s’agit pas ici de lister tous les auteurs d’un pays, vivants ou morts, mais bien de retenir les plus marquants d’après les lecteurs (à raison d’un maximum de cinq par pays). Exceptionnellement certains d’entre eux (indiqués par un astérisque) ne sont pas originaires du pays en question.

Tous les blogueurs peuvent rejoindre les lectures communes programmées :

7 juin : Kamel Daoud (Algérie)
27 juin : Nicolas Bouvier (Suisse)
12 juillet : Abdourahman Waberi (Djibouti)
8 août : Hella S. Haasse (Pays Bas)

Bon voyage à tous.

AfriqueAsieEuropeOcéaniepays en attente d’écrivains

 

Afrique

Afrique du Sud

Mark Behr (1963)

John Maxwell Coetzee (1940), prix Nobel de littérature 2003

Nadine Gordimer (1923-2014), prix Nobel de littérature 1991

Deon Meyer (1958)

Karel Schoeman (1939-2017)

→ Des voix parmi les ombres

Algérie

Anouar Benmalek (1956)

→ Fils du shéol

Salim Bachi (1971)

Kamel Daoud (1970)

Mouloud Feraoun (1913-1962)

Boualem Sansal (1949)

Angola

José Eduardo Agualusa (1960)

Ondjaki (1977)

Bénin

Florent Couao-Zotti (1964)

Jérome Nouhouaï (1973)

Botswana

Alexander McCall Smith* (1948)

Cameroun

Mongo Beti (1932-2001)

Gaston-Paul Effa (1965)

→ Le miraculé de Saint-Pierre

Léonora Miano (1973)

Patrice Nganang (1970)

Ferdinand Oyono (1929-2010)

Comores

Touhfat Mouhtare

Ali Zamir (1989)

Congo (République du Congo)

Emmanuel Dongala (1941)

→ Photo de groupe au bord du fleuve

Henri Lopes (1937)

Alain Mabanckou (1966)

Congo (République démocratique du Congo)

In Koli Jean Bofane (1954)

→ Congo Inc

Fiston Mwanza Mujila (1981)

Côte d’Ivoire

Gauz (1971)

Ahmadou Kourouma (1927-2003)

→ Allah n’est pas obligé

Koffi Kwahulé (1956)

Djibouti

Abdourahman Waberi (1965)

Égypte

Alaa al-Aswany (1957)

Albert Cossery (1913-2008)

Gamal Ghitany (1945-2015)

Naguib Mahfouz (1911-2006), prix Nobel de littérature 1988

Gabon

Justine Mintsa (1949)

Janis Otsiemi (1976)

Ghana

Nii Ayikwei Parkes (1974)

Kwei Quartey

Guinée

Alioum Fantouré (1938)

Libar Fofana (1959)

Camara Laye (1928-1980)

Tierno Monenembo (1947)

Le terroriste noir

Ken Saro-Wiwa (1941-1995)

Kenya

Ngugi wa Thiong’o (1938)

Liberia

Vamba Sherif (1973)

Libye

Hisham Matar (1970)

Madagascar

Jean-Luc Raharimanana (1967)

Johary Ravaloson (1965)

Mali

Amadou Hampaté Ba (1901-1991)

Moussa Konate (1951)

Ousmane Diarra (1960)

Maroc

Mohamed Choukri (1935-2003)

Driss Chraïbi (1926-2007)

My Seddiik Rebbaj (1968)

Leïla Slimani (1981)

Maurice

Nathacha Appanah (1973)

Ananda Devi (1957)

Mauritanie

Idoumou (Mohamed Lemine Abass) (1961)

Mozambique

Mia Couto (1955)

Nigeria

Leye Adenle (1975)

Chimamanda Ngozi Adichie (1977)

Chigozie Obioma (1986)

Chinelo Okparanta (1981)

Wole Soyinka (1934), prix Nobel de littérature 1986

Rwanda

Gilbert Gatore (1981)

Jean Hatzfeld* (1949)

Scholastique Mukasonga (1956)

→ Inyenzi ou les cafards

Sénégal

Fatou Diome (1968)

Boubacar Boris Diop (1946)

Khadi Hane (1962)

Cheikh Hamidou Kane (1928)

Mohamed Mbougar Sarr (1990)

→ Terre ceinte

Somalie

Nuruddin Farah (1945)

Soudan

Abdelaziz Baraka Sakin (1963)

Jamal Mahjoub (1960)

Tanzanie

Abdulrazak Gurnah (1948)

Elieshi Lema (1949)

Tchad

Koulsy Lamko (1959)

Togo

Kangni Alem (1966)

Sami Tchak (1960)

Tunisie

Tahar Bekri (1951)

Azza Filali (1952)

Zambie

Wilbur Smith (1933)

Zimbabwe

NoViolet Bulawayo (1981)

Brian Chikwava (1982)

Petina Gappah (1971)

Le livre de Memory

Tendai Huchu

Dambudzo Marechera (1952–1987)

 

Asie

Afghanistan

Khaled Hosseini (1965)

→ Les cerfs-volants de Kaboul

Atiq Rahimi (1962)

Arabie saoudite

Mohammed Hasan Alwan (1979)

Raja Alem (1970)

Arménie

Raffi (1835-1888)

Bangladesh

Zia Haider Rahman (1969)

Bhoutan

Kunzang Choden (1952)

Cambodge

Rim Kin (1911-1959)

Rithy Panh (1964)

Soth Polin

Chine

Bei Bei (1961)

Chi Zijian (1964)

Jiang Rong (1946)

Mo Yan (1955), prix Nobel de littérature 2012

Yu Hua (1960)

Corée du Sud

Voir cet article

Inde

Ambai (1944)

Aravind Adiga (1974)

Anita Nair (1966)

→ L’inconnue de Bangalore

Arundhati Roy (1959)

Vikram Seth (1952)

Indonésie

Eka Kurniawan (1975)

Pramoedya Ananta Toer (1925-2006)

Irak

Janane Jassim Hillawi (1956)

Inaam Kachachi (1952)

Betool Khedairi (1965)

Abbas Khider (1973)

→ Lettre à la République des aubergines

Iran

Chahdortt Djavann (1967)

Big Daddy

Naïri Nahapétian (1970)

Zoyâ Pirzâd (1952)

Abnousse Shalmani (1977)

Nahal Tajadod (1950)

Israël

Aharon Appelfeld (1932)

David Grossman (1954)

Dror Mishani  (1975)

Amos Oz (1939)

Mer Shalev (1948)

Japon

Yasunari Kawabata (1899-1972), prix Nobel de littérature 1968

Yukio Mishima (1925-1970)

Akira Mizubayashi (1952)

Haruki Murakami (1949)

Risa Wataya (1984)

Kirghizistan

Tchinguiz Aïtmatov (1928-2008)

Koweit

Taleb Alrefai (1958)

Liban

Rabee Jaber (1972)

Charif Majdalani (1960)

Wajdi Mouawad (1968)

Malaisie

Tash Aw (1973)

Rani Malicka

Preeta Samarasan (1976)

Mongolie

Galsan Tschinag (1944)

Népal

Samrat Upadhyay

Ouzbékistan

Hamid Ismaïlov (1954)

Pakistan

Nadeem Aslam (1966)

Bina Shah

Bilal Tanweer

Palestine

Susan Abulhawa (1970)

Russie

Mikhaïl Chichkine (1961)

Fiodor Dostoïevski (1821-1881)

Vassili Grossman (1905-1964)

Julius Margolin (1900-1971)

Vladimir Sorokine (1955)

Sri Lanka

Anuk Arudpragasam (1991)

Syrie

Niroz Malek

Samar Yazbek (1970)

Taïwan

Wu Minh-yi (1971)

Thaïlande

Nikom Rayawa (1944)

Saneh Sangsuk (1957)

Turquie

Alper Canigüz (1969)

Hakan Gunday (1976)

Mario Levi (1957)

Mehmet Murat Somer (1959)

Sema Kaygusuz (1972)

Viêt Nam

Duong Thu Huong (1947)

Anna Moï (1955)

Thanh-Van Tran-Nhut (1962)

Yemen

Ali Al-Muqri (1966)

Zayd Muti’Dammaj (1943-2000)

 

Europe (en excluant les pays de plus de 45 millions d’habitants : Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie et les micro-Etats : San Marin, Andorre, Vatican).

Albanie

Ismail Kadare (1936)

Gazmend Kapllani (1967)

Bessa Myftiu (1961)

Autriche

Christoph Ransmayr (1954)

Josef Roth (1894-1939)

Arthur Schnitzler (1862-1931)

Robert Seethaler (1966)

Josef Winkler (1953)

Belgique

Stefan Brijs (1969)

Paul Colize (1953)

Un long moment de silence

Xavier Hanotte (1960)

Georges Simenon (1903-1989)

→ Le Chat 

Peter Terrin (1968)

Biélorussie

Svetlana Alexievitch (1948), prix Nobel de littérature 2015

La Supplication

Bosnie-Herzégovine

Velibor Čolić (1964)

Miljenko Jergović (1966)

Bulgarie

Albena Dimitrova (1969)

Elitza Gueorguieva (1982)

Victor Paskov (1949-2009)

Angel Wagenstein (1922)

Croatie

Renato Baretić (1963)

Igor Štiks (1977)

Danemark

Jonas T. Bengtsson (1976)

Karen Blixen (1885-1962)

Jens Christian Grøndahl (1959)

Knud Romer (1960)

Villy Sørensen (1929-2001)

Estonie

Indrek Hargla (1970)

L’étrangleur de Pirita

Katrina Kalda (1980)

Andrus Kivirähk (1970)

Jaan Kross (1920-2007)

→ Le fou du tzar

Finlande

Arto Paasilinna (1942)

Riikka Pulkkinen (1980)

Johanna Sinisalo (1958)

Antti Tuomainen (1971)

Mika Waltari (1908-1979)

Grèce

Vassilis Alexakis (1943)

Christos Chryssopoulos (1968)

Petros Markaris (1937)

Érsi Sotiropoúlou (1954)

Takis Théodoropoulos (1954)

Hongrie

Róbert Hász (1964)

Imre Kertesz (1929-2016), prix Nobel de littérature 2002

László Krasznahorkai (1954)

→ Sous le coup de la grâce

Agota Kristof (1935-2011)

Sándor Márai (1900-1989)

→ La nuit du bûcher

→ Les braises 

Irlande

Dermot Bolger (1959)

Emma Donoghue (1969)

Hugo Hamilton (1953)

Claire Keegan (1968)

Adrian McKinty (1968)

→ A l’automne, je serai peut-être mort

Islande

Bergsveinn Birgisson (1971)

Halldór Laxness (1902-1988), prix Nobel de littérature 1955

Eiríkur Örn Norđdahl (1978)

Audur Ava Olafsdóttir (1958)

Jón Kalman Stefánsson (1963)

Lettonie

Jānis Joņevs (1980)

Lituanie

Youozas Baltouchis (1909-1991)

Ričardas Gavelis (1950-2002)

Luxembourg

Jean Portante (1950)

Macédoine

Zivko Cingo (1935-1987)

Goce Smilevski (1975)

Malte

Immanuel Mifsud (1967)

Moldavie

Vladimir Lortchenkov (1979)

Monténégro

Ognjen Spahić (1977)

Norvège

Anne B. Ragde (1957)

Knut Hamsun (1859-1952), prix Nobel de littérature 1920

Erik Fosnes Hansen (1965)

Per Petterson (1952)

Tarjei Vesaas (1897-1970)

Pays-Bas

Gerbrand Bakker (1962)

Hella S. Haasse (1918-2011)

Vonne van der Meer (1952)

Harry Mulisch (1927-2010)

Cees Nooteboom (1933)

Pologne

Witold Gombrowicz (1904-1969)

Kazimierz Orłoś (1935)

Bruno Schulz (1892-1942)

Isaac Bashevis Singer (1902-1991), prix Nobel de littérature 1978

Agata Tuszyńska (1957)

Portugal

Agustina Bessa-Luis (1922)

Maria Cardoso (1964)

Mario de Carvalho (1944)

Jose Saramago (1922-2010), prix Nobel de littérature 1998

Gonçalo M.Tavares (1970)

République tchèque

Josef Bor (1906-1979)

→ Le requiem de Terezin

Karel Čapek (1890-1938)

Milan Kundera (1929)

Patrick Ourednik (1957)

→ Europeana : une brève histoire du XXe siècle

Leo Perutz (1882-1957)

→ Le Judas de Léonard

Roumanie

Gabriela Adamesteanu (1942)

Eugène (Meiltz) (1969)

Liliana Lazar (1972)

Florin Lăzărescu (1974)

Norman Manea (1936)

Serbie

Svetislav Basara (1953)

→ Le coeur de la terre (Étude sur le séjour de Nietzsche à Chypre)

Milorad Pavić (1929-2009)

Borislav Pekić (1930)

Goran Petrović (1961)

Zoran Živković (1948)

Slovénie

Vladimir Bartol (1903-1967)

Drago Jančar (1948)

Des bruits dans la tête

Ciril Kosmač (1910)

Boris Pahor (1913)

Suède

Jonas Hassen Khemiri (1978)

Hakan Lindquist (1958)

Mon frère et son frère

Henning Mankell (1948-2015)

Le Chinois

Steve Sem-Sandberg (1958)

Sara Stridsberg (1972)

Suisse

Nicolas Bouvier (1929-1998)

Paul Nizon (1929)

Martin Suter (1948)

Fritz Zorn (1944-1976)

Ukraine

Sana Krasikov

 

Océanie

Australie

Kenneth Cook (1929-1987)

→ A toute berzingue

Mark Henshaw (1951)

Hannah Kent (1985)

Elliot Perlman (1964)

La mémoire est une chienne indocile

Christos Tsiolkas (1965)

Nouvelle-Zélande

Hamish Clayton (1977)

Paul Cleave (1974)

→ Un employé modèle

Janet Frame (1924-2004)

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Russel Soaba (1950)

 

Ces pays attendent leurs écrivains :

Afrique : Burkina Faso, Burundi, Cap-Vert, République centrafricaine, Érythrée, Éthiopie, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Lesotho, Malawi, Namibie, Niger, Ouganda, Sao Tomé-et-Principe, Seychelles, Sierra Leone, Swaziland

Asie : Azerbaïdjan, Bahreïn, Birmanie, Brunei, Émirats arabes unis, Géorgie, Jordanie, Kazakhstan, Laos, Maldives, Oman, Philippines, Qatar, Singapour, Tadjikistan, Timor oriental, Turkménistan

Europe : Chypre, Liechtenstein, Slovaquie

Océanie : Fidji, Kiribati, Îles Marshall, Micronésie, Nauru, Palaos, Salomon, Samoa, Tonga, Tuvalu, Vanuatu

 

En cliquant sur la bannière ci-dessous, vous pourrez rejoindre le groupe Facebook qui rassemble les lectures communes autour de cette liste.

Groupe FB

Merci à tous ceux qui ont contribué à l’élaboration de cette liste en répondant à mon message. Pour ajouter un nouvel auteur, merci de le faire dans les commentaires ci-dessous en proposant un lien vers votre billet qui traduit votre enthousiasme pour lui. Si vous n’êtes pas blogueur, merci d’argumenter votre proposition.

110 commentaires sur “Lire le monde

  1. Superbe liste que je vais m’imprimer et je te fais signe si j’ai un auteur d’un des pays « orphelin »

  2. Chouette liste en tout cas!

    • Sandrine

      Elle est très collective : merci d’avoir participé 😉

  3. ex-In Cold Blog

    Un tour du monde qui laisse rêveur… Il ne me reste plus qu’à aller voir pour chacun des auteurs que je ne connais pas (et ils sont pléthore) de quel type de littérature il s’agit.
    Pour ce qui est des pays orphelins africains, je ne sais pas si tu l’as contacté mais je suis certain que Réassi, aux manettes du Blog Gangoueus (http://gangoueus.blogspot.fr/) te trouverait facilement quelques pépites.

    • Sandrine

      Oh oui j’y suis allée : trouver un auteur comorien, moi toute seule ? J’ai un peu pillé son blog et il m’a gentiment répondu sur Facebook. Confirmant ma grande ignorance et l’absence de tous ces auteurs sur les blogs…

  4. je n’avais pas pensé : Magda Szabo, pour la Hongrie (Viviane Hamy), super…Belle liste, de la lecture en perspective…

    • Sandrine

      Magda Szabo a été remplacée à la dernière minute par Róbert Hász, moins connu mais dont Le prince et le moine me fait envie depuis longtemps. Pour la Hongrie, j’avais plus de 5 auteurs, je rajouterai quand j’aurai fait le tour de ceux-là 😉

  5. Belle liste ! Tu as laissé l’Amérique de côté ? Je pense que tu connais déjà très très bien la littérature sud-américaine.
    Pour l’Ukraine, Andreï Kourkov ( Le pingouin, Laitier de nuit) n’est pas né en Ukraine, mais y vit, et y situe ses romans. Et Sana Krasikov (L’an prochain à Tbilissi) y est née même si elle est américaine maintenant. Tu veux des liens ?

    • Sandrine

      L’idée c’est la découverte, surtout pour moi, alors les Américains, Latinos compris, ça ne serait pas le cas même si bien sûr, je n’aurai jamais tout lu.
      Pour Andreï Kourkov, j’ai lu Le pingouin qui ne m’a pas tiré le moindre sourire. Et comme absolument personne parmi tous les gens contacté ne me l’a suggéré, je ne l’ai pas inscrit dans cette liste. Je rajoute par contre avec plaisir Sana Krasikov, je viens de lire ton billet sur L’an prochain à Tbilissi : ça me va !

  6. Ukraine : Kourkov, l’incontournable auteur du pingouin (et de bien d’autres)! Lu avant blog, mais tu en trouveras aisément sur d’autres blogs.
    Kirghizistan, tu as Aitmatov, certains blogueurs ont lu Djamilia (tu trouveras des billets facilement)
    Pour d’autres pays… euh, bonne chance! parfois même si on veut en lire, on trouve difficilement le livre.

    • Sandrine

      Merci pour Aïtmatov, traduit par Aragon quand même… Kourkov, pas envie après ma lecture (certaine ancienne) poussive du fameux pingouin : pas drôle du tout et pas envie de remettre ça. Mais grâce à Kathel j’ai quand même ajouté une auteur ukrainienne !

  7. Hello !
    je me suis lancé un défi similaire, je crois que ta liste va beaucoup m’inspirer ! J’ai un auteur à te proposer pour le Népal ! Samrat Upadhyay

    j’avais beaucoup aimé son recueil de nouvelles

    http://chroniquesdunchatdebibliotheques.blogspot.fr/2014/01/arresting-god-in-kathmandu-dieu-en.html

    Bon courage pour ton aventure 🙂

    • Sandrine

      Oh, excellente trouvaille : merci ! Comme tu l’écris dans ta chronique, cette lecture doit être assez déroutante. Ce doit être le cas pour pas mal d’auteurs de cette liste, ceux dont la culture nous est étrangère. C’est un peu un obstacle à mes yeux : comment nous, si lointains géographiquement et culturellement pouvons-nous lire, recevoir, comprendre ces auteurs ? Je tacherai bien sûr d’ouvrir mon esprit, de me renseigner sur l’histoire du pays si besoin et j’espère être ainsi capable d’apprécier le plus lointain et déconcertant des auteurs…

      • je comprends ta peur, personnellement quand je commence un nouveau pays, j’essaie de ne pas y penser. Par exemple en ce moment je lis un livre sur les kurdes, j’essaie de ne pas trop m’agacer (notamment de la place des femmes, mais ça c’est plus fort que moi), et j’essaie de rechercher les bons côtés, même si ce n’est pas facile de ne pas juger en effet. Ceci dit je préfère mille fois un bouquin dont des aspects m’énervent car culturellement différents et qui me donne des émotions, à un livre que j’ai l’impression d’avoir déjà lu 1000 fois ailleurs 🙂 🙂

  8. As tu prévu des lectures communes ? Je sais que la liste est énorme et que ce serait peut être difficile à organiser mais je pose la question au cas où car j’aime bien tes lectures communes 😉

    • Sandrine

      Non pas pour l’instant mais c’est plus que faisable : je peux inscrire dates et titres au bas de ce billet, et peut-être créer un groupe Facebook (je n’en ai jamais créé, je ne sais si c’est efficace…)…

  9. I’m in si vous faites des lectures communes! Ca donne envie, cette liste!

    • Sandrine

      Je t’ai envoyé une invitation pour le groupe Facebook, je ne suis pas bien douée pour ce support, j’espère que ça fonctionne…

  10. Sacrée liste, de quoi explorer c’est sûr 🙂 si je trouve un auteur d’un pays orphelin, je te dis 🙂

  11. Quelle excellente idée ! J’atterris sur ta page grâce à l’article de Jostein.
    Vous (tous) avez fait un beau boulot, je vais m’empresser de prendre part à l’aventure. Je n’ai malheureusement pas de noms à te proposer car les auteur que je lis sont souvent originaires des mêmes contrées. Merci en tout cas pour cette initiative.

    • Sandrine

      Ravie que tu répondes présente à cette invitation au voyage Lydie et bienvenue. N’hésite pas à proposer des lectures communes sur la page.

  12. Oh, j’adore le concept de cette invitation au voyage littéraire !! Je suis entièrement d’accord avec toi, il faut remettre sur le devant de la scène des auteurs moins connus d’autres pays 🙂
    Je vais suivre cette liste de très près. Merci !

    • Sandrine

      Bienvenue Folavril. Je me suis encore perdue en librairie cette semaine, et si on s’éloigne un peu des premières tables et autres têtes de gondole, c’est fou toutes les belles trouvailles qu’il y a à faire (et tant d’auteurs dont on n’entend jamais parler !).

  13. Oh, en voilà une belle idée. Je viendrais sans doute y piocher quelques idées de lecture.

    • Sandrine

      Acec plaisir : j’espère de tout coeur que cette liste donnera de belles envies de lectures au maximum de gens !

  14. Valentyne

    Très belle liste 🙂

    Je viendrai y piocher mes futures lectures 🙂

    En attendant pour l’Angola je conseille José Eduardo Agualusa

    https://lajumentverte.wordpress.com/2014/01/12/barroco-tropical-jose-eduardo-agualusa/

    Bonne soirée 🙂

    • Sandrine

      Merci beaucoup : belle trouvaille, tu as l’air en effet enthousiaste !

  15. Bonjour,
    je découvre votre blog et votre génial projet de liste « Lire le Monde » (par le site Sur la Route de Jostein).
    Je souhaite contribuer sur les pays en attente d’écrivains. Ainsi pour le Yémen je vous propose Ali Al-Muqri dont j’ai lu deux romans aux éditions Liana Lévi « Le beau juif » et « Femme interdite ».
    Pour l’Indonésie je propose Eka Kurniawan et son roman « l’Homme-Tigre » aux éditions Wespieser dont je viens de terminer la lecture.
    N’ayant pas de blog ou de site, je fais suivre le lien avec mes lectures sur ma page FB.
    Merci, à bientôt pour d’autres propositions, bonne soirée.

    • Sandrine

      Bonjour Daniel, et merci pour ces propositions : j’ajoute bien volontiers ces auteurs. Grâce à la participation de tous, cette liste va devenir un véritable trésor !

  16. Pour la Syrie, il y a Le promeneur d’Alep de Nirouz Malek aux éditions du Serpent à plumes. Si une lecture commune devait se profiler je serais de la partie ! 😉

    • Sandrine

      Je préfère l’ajouter quand quelqu’un l’aura lu et en aura donné un avis positif. Tu peux tout à fait lancer un appel à lecture commune via le groupe Facebook.

  17. Ok merci, je vais faire ça ! 😀

  18. Salut Sandrine,
    J’en suis mais en voyant la liste qui va certainement grossir en plus, je m’affole. Je n’en connais qu’une quinzaine. Puis-je mentionner comme possibilité Camilla Lackberg (polar suédois) et Sarah Dars, une française née au Maroc qui vit aux indes et écrit des polars indiens dont le héros est un brahmane médecin.
    Amicalement
    Le Papou

    • Sandrine

      Oui c’est affolant, mais réjouissant aussi : il nous reste tant de choses à découvrir !
      Je suis allée fureter du côté de Sarah Dars : bonne idée mais mon dieu, dans quel pays la caser ??

  19. Bonjour Sandrine
    Ma participation à la LC d’aujourd’hui avec le roi de Kahel : https://lajumentverte.wordpress.com/2015/12/18/le-roi-de-kahel-tierno-monenembo/
    Une lecture très intéressante 😉
    Bonne journée

    • Sandrine

      Merci pour cette participation

  20. Pour la Norvège je suis étonné de ne pas y voir Karl Ove Knausgaard, un écrivain qui me fascine littéralement :

    http://lebouquineur.hautetfort.com/archive/2015/12/21/karl-ove-knausgaard-un-homme-amoureux-5734179.html

    • Sandrine

      J’ai fait un appel auprès des blogueurs pour m’aider à construire cette liste. J’ai pioché parmi les propositions et en ai ajouté quelques-unes, sur une base de 5 auteurs par pays. Personne ne m’a proposé Karl Ove Knausgaard, que je ne connais pas. J’ai mes 5 auteurs pour la Norvège, je rajouterai plus tard (une fois les 5 lus) les autres propositions.

  21. Pour le Cambodge, ce site renseigne de nombreux auteurs: https://khmerologie.wordpress.com/
    Je n’en ai jamais lu moi-même…

    A part ça, j’adore l’idée de ce parcours, je suis sûre que cela me donnera des idées pour sortir de mes lectures américaines habituelles.

    • Sandrine

      Mille mercis Sunalle : une vraie mine ce blog ! Il s’ouvre actuellement sur un billet : « … Rim Kin (1911-1959), qui est l’une des figures majeures de la littérature cambodgienne moderne. » Ça commence vraiment très bien, je vais fouiller et sans nul doute trouver des pépites.

  22. Pour la Serbie, il y a aussi Milorad Pavic, j’en parlerai lundi prochain !

  23. Coucou Sandrine,
    Du coup, j’ai pas tout compris : est-ce qu’il est possible de te soumettre des auteurs que l’on a lu pour des pays qui en comprennent déjà cinq ? Je pense à Cartarescu pour la Roumanie par exempl…

    • Sandrine

      Quand les 5 seront lus, j’en ajouterai d’autres… Je n’ai pas fait figuré Cartarescu dans cette liste car ma première lecture fut moins enthousiaste que la tienne. Mais n’hésite pas à partager tes enthousiasmes autour d’autres auteurs que ceux de la liste sur la page Facebook du groupe.

  24. Ok, merci pour ta réponse.
    Par contre, j’ai une auteur de bande dessinée pour le Liban, Zeina Abirached, je vois que ta liste n’est pas complète pour ce pays. 🙂
    Voici mon article pour le Piano oriental :
    https://synchroniciteetserendipite.wordpress.com/2015/12/30/le-piano-oriental-zeina-abirached/

  25. Valentyne

    Bonjour Sandrine et bonne année 2016 🙂

    Beaucoup d’humour et de verve chez Ahmadou Kourouma https://lajumentverte.wordpress.com/2016/01/06/en-attendant-le-vote-des-betes-sauvages-ahmadou-kourouma/
    Bonne journée

  26. DANIEL SNEVAJS

    Bonjour Sandrine,
    Je viens de lire un roman d’un auteur du Koweït, Taleb Alrefai, qui vient de paraître chez Actes Sud. Premier roman traduit en français, il est l’auteur d’une dizaine de romans et recueils de nouvelles. C’est une belle découverte et j’ai plaisir à la partager avec votre remarquable site.
    Sinon, puis-je proposer pour votre liste un auteur croate de Bosnie (comme Velibor Čolić ). Il s’agit de Miljenko Jergović, dont les nouvelles, mais aussi les romans sont formidables.
    Belle journée, et bravo pour votre idée.

    • Sandrine

      Ajoutés (Taleb Alrefai n’est dans le catalogue d’aucune des trois bibliothèques que je fréquente…). Et quel dommage que vous ne teniez pas de blog, vous nous donneriez d’originales idées de lecture.

  27. J’ai lu des nouvelles d’Ambai, auteure indienne, publiées chez Zulma.
    https://lettresexpres.wordpress.com/2016/02/02/ambai-de-haute-lutte/

  28. Une heureuse abonnée

    Pour la Corée du Nord, je vous propose « Des amis – BAEK Nam-Ryong » écrit en 1988 et traduit en français en 2011.
    Il s’agit de la demande de divorce d’un couple. L’approche de cette requête est vraiment très différente de ce que l’on peut imaginer.
    A découvrir.

  29. Valentyne

    Bonjour Sandrine

    Un livre émouvant et qui manie finement l’ironie …Congo inc le testament de Bismarck de In Koli Jean Bofane

    Bon lundi 😉

    https://lajumentverte.wordpress.com/2016/03/28/congo-inc-le-testament-de-bismarck-in-koli-jean-bofane/

  30. Daniel SNEVAJS

    Bonjour Sandrine,

    je reçois dernièrement à la libraire un roman traduit du maltais, c’est suffisamment rare pour être tout de suite remarqué et bien sûr, vous proposer ce roman pour votre fantastique liste. Il s’agît de « Je t’ai vu pleurer » de Immanuel Mifsud chez Gallimard.
    Belle journée à vous,
    Daniel.

    • Sandrine

      Merci beaucoup, notre liste s’embellit !

  31. bonjour, quelle mine au trésor !
    pour l’Afrique du Sud, il y en a déjà 5 mais j’aime beaucoup André Brink qui est décédé l’an dernier
    http://ocommecolomb.blogspot.com/2011/06/la-porte-bleue.html

  32. Le cavalier suédois m’a beaucoup plu 😉
    Une analyse fine de l’identité ….réelle et supposée…
    https://lajumentverte.wordpress.com/2016/06/06/le-cavalier-suedois-leo-perutz/
    Bonne journée

  33. Yannick Sage-Glarner

    Bonjour Sandrine

    Pour la Palestine je viens de lire « Le bleu entre le ciel et la mer ». Une très belle histoire de femmes sur trois générations avec une petite pointe de fantastique. Ce très beau conte est un excellent moyen d’aborder l’histoire de la Palestine. Susan Abulhawa est née dans un camp de réfugiés.

    • Sandrine

      Merci beaucoup pour cette suggestion Yannick. Je vois qu’il y a deux livres disponibles en France et si l’un d’entre eux suscite votre enthousiasme alors je le note aussitôt !

  34. Des réflexions sur la langue passionnantes avec Chahdortt Djavann

    https://lajumentverte.wordpress.com/2016/07/06/chahdortt-djavann-comment-peut-on-etre-francais/
    bonne journée Sandrine;-)

  35. Bonjour Ys !

    je découvre ce billet via le blog de Keisha… et j’aimerais participer de temps en temps. A savoir, par exemple, que je vais bientôt lire un livre Seychellois, d’un auteur Seychellois, bien qu’en parcourant tes listes, je n’ai pas vu ce pays. Est-ce possible ?
    Est-ce un challenge avec un rythme régulier, est-ce que des lectures plus anciennes peuvent être acceptées ?
    Car il y a quelques années, je m’étais inscrite à un challenge « autour du monde » qui a été abandonné depuis belles lurettes !

    • Sandrine

      Soit la bienvenue Géraldine !
      Cette liste (qui s’allonge, s’allonge) existe surtout pour donner à chacun des idées de lectures et organiser de temps en temps des lectures communes entre blogueurs, ça motive.
      Ça n’est pas un challenge au sens où il n’y a pas d’obligations. Sauf bien sûr de publier aux dates prévues pour les lectures communes qui sont annoncées largement à l’avance.
      Chaque blogueur qui le désire peut proposer une lecture commune : il l’annonce sur la page Facebook du groupe et voit si d’autres blogueurs souhaitent se joindre à l’aventure. Souvent oui, de rares fois non.
      Les Seychelles sont les bienvenues ! Il n’y avait justement pas d’auteurs pour cet archipel : je l’ajouterai bien volontiers, en espérant que ta lecture t’aura plu.
      Tu pourras partager ton billet sur le groupe Facebook (sur lequel on partage les billets récents).
      Tu pourras aussi partager tes prochains billets sur des auteurs des pays concernés même si eux ne sont pas dans la liste. Mais note bien qu’on ne prend pas d’Américains (ni du nord ni du sud), pas non plus de Français, Italiens, Espagnols, Britanniques et Allemands. Il en reste beaucoup 🙂

  36. Cette liste va beaucoup m’inspirer et je compte bien suivre ce groupe de près ou de loin 🙂 Très chouette initiative en tout cas! Je ne sais pas si la Belgique peut être considérée comme un pays « orphelin » mais ses auteurs sont peu mis en évidence, et pourtant, il y a des pépites (hormis bien entendu A. Nothomb!). On organise chaque année en avril le mois belge d’ailleurs, si tu cherches des idées! A bientôt!

  37. Assoula Warda

    Bonor
    sis belge et e me permets de partager avec vos de tres bons écrivains
    -Amélie Nothomb
    -Eric-Emmanuel Schmidt
    -Maurice Carême
    Charles Decoster
    -Savitzkaya Eugene
    -Marcel Lecomte

    Bonne lecture

  38. Bonsoir Sandrine
    j’ai bien apprécié ma lecture de Dror Mishani https://lajumentverte.wordpress.com/2017/02/25/une-disparition-inquietante-dror-mishani/
    Bonne soirée

  39. Wow ! Quelle liste ! Je suis juste un peu dépitée par le peu d’auteurs que je connais (15/20 max !) mais d’un autre côté, ça promet plein de découvertes…
    Je devrais essayer de faire la même chose en littérature jeunesse… A mûrir !

  40. Bonjour !
    Je rajouterais en effet quelques auteurs, mais je ne les ai pas tous chroniqués (mon blog a moins de deux ans).
    Hongrie : Magda Szabo est à mettre dans la liste. Voici ma chronique récente vers La porte : https://akarinthi.com/2017/04/10/la-porte/
    Un auteur que je n’ai pas chroniqué mais qui se trouve être mon arrière grand-père, et d’une renommée plus grande que Màrai en Hongrie : Frigyes Karinthy. Mes parents, traducteurs, consacrent leur retraite à la traduction de ses oeuvres. Voici le lien vers leur site où toutes leurs traductions non éditées peuvent être consultées (libres de droit) : http://www.frigyes-karinthy.fr.nf/ et voici, sur mon blog, la liste de ses romans parus en français https://akarinthi.com/romans-de-frigyes-karinthy-parus-en-francais/

    Israël : je rajouterais Yshaï Sarid, dont j’ai lu deux romans magnifiques. En voici les chroniques : https://akarinthi.com/2017/04/05/le-poete-de-gaza/ et https://akarinthi.com/2016/03/27/une-proie-trop-facile/

    Norvège : à rajouter un 2° prix Nobel de littérature, Sigrid Undset (prix en 1928). J’ai lu deux romans historiques époustouflants, non chroniqués : Kristin Lavransdatter et son pendant masculin Olav Audunssøn. Voici le lien vers l’auteur sur Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigrid_Undset#Une_employ.C3.A9e_de_bureau_devenue_.C3.A9crivain

    Merci pour votre lecture !

    • Sandrine

      Merci Agnès pour tous ces précieux conseils. J’ai lu Ferenc Karinthy : quel est le lien avec Frigyes, avec vous ?
      Il y avait beaucoup de possibilités parmi les auteurs hongrois quand j’ai établi cette liste. J’en ai choisi 5 mais en effet, je ne m’interdis pas d’en lire d’autres.
      Et merci pour Sigrid Undset que je ne connais pas du tout (« mondialement connue » dit pourtant Wikipedia…) : il me reste beaucoup à découvrir !
      Bienvenue parmi nous Agnès, j’espère que vous ferez via nos suggestions de belles lectures.

      • Merci Sandrine 🙂
        Ferenc Karinthy est mon grand-père. Frigyes est son père. Frigyes est plus connu que Ferenc. Il est une des références majeures de la littérature hongroise de la 1° moitié du XX° siècle. Pour donner une idée sur Frigyes, il a écrit une pièce de théâtre qui s’appelle « La leçon de chant ». Si vous la lisez, vous verrez d’étranges ressemblances avec « La leçon » de Ionesco. Ionesco a plagié Karinthy, une vingtaine d’années plus tard (ou plus).
        Les deux romans de Frigyes parus en français qui sont de vraies références : « Reportage céleste » http://www.babelio.com/livres/Karinthy-Reportage-celeste-de-notre-envoye-special-au-parad/85593 et « Voyage autour de mon crâne » http://www.babelio.com/livres/Karinthy-Voyage-autour-de-mon-crane/120559

        J’espère aussi découvrir de belles lectures grâce au groupe ! Très bonne soirée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *