10/18

Les vies de papier de Rabih Alameddine

La vieille Aaliya dont la vie n’est que littérature se souvient de son passé et de sa ville, Beyrouth. Elle égraine ses souvenirs, raconte sa condition de femme répudiée et son métier de libraire mais cependant parfois ennuie…

Une étude en écarlate de Jean d’Aillon

Après Guilhem d’Ussel qui enquêtait sous le règne de Philippe Auguste, Olivier Hauteville au XVIe siècle ou encore Louis Fronsac au XVIIe, il faut désormais compter avec un nouvel enquêteur né sous la plume intarissable de Jean d’Aillon : un certain Holmes, accompagné de son Watson… sous le règne de Charles VI !

Jack Maggs de Peter Carey

Jack Maggs est un hommage dickensien intelligent, à savoir qu’il peut se lire en ne sachant pas qu’un des personnages est un double de Dickens et que d’autres sont inspirés de héros du grand écrivain anglais. Point n’est besoin d’être un dickensien averti pour humer le parfum des Grandes espérances, même moi qui ne suis[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2013/05/07/jack-maggs-peter-carey/