Andrew Pepper

Les derniers jours de Newgate d’Andrew Pepper

1829, l’Angleterre pré-victorienne, et surtout pré-Scotland Yard. Grâce à sir Henry Fielding, l’écrivain, la sécurité des rues de Londres est assurée par les Bow Street Runners, du nom de la rue de leur quartier général. Les agents y sont recrutés sans tenir compte de leur moralité, ni même de leur sens de la justice. Mieux[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2010/10/28/les-derniers-jours-de-newgate-andrew-pepper/