Épépé de Ferenc Karinthy

Imaginez un linguiste polyglotte perdu dans une ville anonyme, incapable de comprendre la langue et de s’exprimer. Le cauchemar de Budaï commence quand il se rend compte qu’il n’a pas atterri à Helsinki comme prévu, mais dans une ville froide et surpeuplée qui fait tout pour le rendre fou… Voilà qui donne envie de découvrir la littérature hongroise, non ?