La mauvaise femme de Marc Pastor

Barcelone, 1911 (et non 1917 comme l’indique la quatrième de couverture…). La ville encore agitée des émeutes populaires de 1909 s’inquiète de la disparition de plusieurs jeunes enfants. Officiellement, la police ne s’en occupe pas, car ce ne sont qu’enfants de rien, rejetons de prostituées qui ne portent pas plainte. Moisès Corvo, un flic qui […]

Le jour des chiens d’Alicia Giménez Bartlett

Après Rites de mort, voici la deuxième enquête de l’inspectrice Petra Delicado de la police de Barcelone. Elle fait toujours équipe avec Fermín Garzón, inspecteur adjoint. La glace est enfin rompue entre eux, et s’ils ne se tutoient pas encore (hiérarchie oblige), ils prennent des verres ensemble après le boulot. Si elle a définitivement quitté […]

La ville des prodiges de Eduardo Mendoza

La ville des prodiges, c’est un peu l’histoire d’Onofre Bouvila qui a treize ans débarque de sa vallée. Mais c’est surtout l’histoire de Barcelone, qui le temps de deux expositions universelles (1888 et 1929) devient ce qu’il est commun d’appeler une ville moderne. A quel prix et comment s’est fait ce passage, c’est ce qu’Eduardo […]

Barcelone, ville invitée du Salon du livre 2013

« Pour la troisième année  consécutive, le Salon du livre célèbre une grande ville  littéraire et  culturelle. Après Buenos Aires en 2011 et Moscou en 2012,  Barcelone sera la  ville invitée en 2013. » Comme je l’ai fait pour la Colombie, pays invité des Belles étrangères 2010, je me propose de consacrer quelques billets à venir à […]

Soudain trop tard de Carlos Zanón

Une journée à Barcelone. Sans la mer, sans les Ramblas ni les tapas. Bref, l’envers de la carte postale. C’est dans un bar d’un quartier populaire, avec ses émigrants et ses glandeurs,  que le lecteur assiste au petit matin au meurtre de Tanveer Hussein : Epi Dalmau, son ami, lui défonce le crâne à coups de marteau. […]

Barcelone Noir

Barcelone Noir : Nouvel épisode des villes noires chez Asphalte, avec la capitale catalane. Deuxième opus de la série que je lis après Mexico Noir et j’y trouve le même intérêt. D’abord dans la possibilité de découvrir de nombreux auteurs, certains déjà traduits en français, d’autres pas. Car c’est la variété qui domine : variété des tons, […]