Buchet Chastel

El Narco de Ioan Grillo

Je ne crois pas qu’il existait en français, avant la parution de ce livre, d’ouvrage aussi détaillé et compréhensible que celui de Ioan Grillo qui s’intitule, sous-titre compris : El Narco : la montée sanglante des cartels mexicains. L’auteur est un journaliste britannique couvrant depuis dix ans la guerre du Mexique contre la drogue. Il[…]

L’odyssée du Winnipeg de Ramón Chao

C’est à la fin de l’été 1939 que deux mille cinq cents hommes, femmes, enfants et vieillards, pour la plupart communistes, tristes vaincus de la nouvelle Espagne franquiste et proscrits de l’histoire, embarquent à Bordeaux sur un improbable bateau. Il a pour nom Winnipeg. Pour armateur, Pablo Neruda. Pour destination, Valparaíso. Le narrateur s’appelle Luis[…]

Loin de Chandigarh de Tarun J Tejpal

« L’amour n’est pas le ciment le plus fort entre deux êtres. C’est le sexe. » Dès la première phrase du roman de Tarun J Tejpal, les deux maîtres mots du livre : amour et sexe. Près de sept cents pages d’amour et de sexe pour conclure : « Le sexe n’est pas le ciment le plus fort[…]

Avec les olives ! de Andrea Vitali

Bellano, un petit village au bord du lac de Côme pendant les années 30. Le fascisme en toile de fond, mais surtout son curé, son médecin et ses carabiniers, dont le capitaine Ernest Maccádo, plutôt débonnaire, a beaucoup à faire avec ses adolescents toujours prêts à battre la campagne et à troubler l’ordre public. La[…]

L’année brouillard de Michelle Richmond

Abby, la narratrice, marche sur la plage embrumée avec celle qui va devenir sous peu sa belle-fille, la petite Emma, six ans. Un tout petit moment d’inattention, et Emma disparaît dans le brouillard sans laisser la moindre trace. Elle se sent coupable Abby, elle va tout faire pour retrouver la petite. Oui mais tout faire[…]

Pissenlits et petits oignons de Thomas Paris

« J’ai toujours évité le monde des vivants » déclare Koulechov qui, comme il se doit, est devenu croque-mort. Les morts lui ont « permis de trouver une place dans la société, et une vraie sérénité ». Pourtant, au moment de procéder à sa quatre mille deux cent vingt-quatrième inhumation, cette belle détermination se met à battre[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2008/04/28/pissenlitsetpetitsoignons-thomasparis/