Californie

Dark Hazard de William Riley Burnett

Jim Turner est amoureux de sa petite femme Marg, très amoureux. Pour elle, il a promis de se ranger, pour elle, il est devenu employé de nuit à vingt-cinq dollars la semaine (« et les insultes en prime ! ») dans la banlieue de Chicago. Hôtel Northland, douze heures par jour, sept jours sur sept. On est en[…]

American Prophet de Paul Beatty

Attention, ça déménage ! Avec American Prophet, Paul Beatty fonce dans tous les stéréotypes racistes, du politiquement correct à la discrimination positive, en passant par le ghetto de Los Angeles. Gunnar Kaufman, l’american prophet du titre, a été élevé avec ses deux sœurs par sa mère dans la banlieue privilégiée de Santa Monica. A l’école, on[…]

Impurs de David Vann

David Vann n’en a pas fini avec la famille, la sienne peut-être, en tout cas le mythe de la famille nucléaire, protectrice. Après les relations père-fils dans Sukkwan Island, les relations mère-fils dans Impurs ne sont pas moins tragiques, sous le soleil de Californie. Il trouva un bosquet de pins plus petits offrant assez de[…]

Red Room Lounge de Megan Abbott

Voici un roman dans lequel il fait bon s’immerger lors d’une journée pluvieuse.  L’ambiance est celle d’un film d’Hitchcock, en particulier « Soupçons » dans lequel une femme se persuade petit à petit de la culpabilité de son mari. La banlieue de Los Angeles dans les années 50. Au départ il y a Lora King, la narratrice,[…]

Avenue des géants de Marc Dugain

Marc Dugain raconte dans Avenue des géants l’histoire d’Al Kenner (Edmund Kemper dans la vraie vie), un type qui commença à se faire connaître en tuant ses grands-parents d’un coup de chevrotine dans le dos. La grand-mère parce qu’elle lui bouffait son oxygène, le grand-père parce que la vie sans sa femme serait certainement trop dure[…]

Du sang dans les plumes de Joel Williams

En ouvrant Du sang dans les plumes, le premier texte de Joel Williams qu’on lit est une « introduction par l’auteur », un texte d’une quarantaine de pages qui retrace sa vie et le présente puisque personne ne le connaît. Et pour cause. Né d’une mère indienne de la tribu shoshone-païute et d’un père blanc, il est[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2012/05/30/du-sang-dans-les-plumes-joel-williams/