Congo (RDC)

Ténèbre de Paul Kawczak

Folie et érotisme à la sauce africaine pour un jeune géomètre belge chargé par le roi Léopold de délimiter son Congo. L’excès de mysticisme et de poésie ont eu raison de mon intérêt…

Katanga 1 de Nury et Vallée

Immersion dans la violence du Katanga qui, peu après l’indépendance du Congo en 1960 fit sécession. Sans nuances ni détours, Fabien Nury et Sylvain Vallée brossent des personnages pour lesquels tous les coups sont permis pour s’emparer des richesses de la terre d’Afrique.

Congo Inc de In Koli Jean Bofane

Isooganka le jeune Pygmée braderait bien toute la forêt équatoriale : il se fiche pas mal des ancêtres et du reste. Ce qu’il veut c’est tracer sa route et profiter lui aussi de ce grand pays pillé depuis des générations, puisqu’il est le sien.

Il pleut des mains sur le Congo de Marc Wiltz

Puisque l’amnésie semble présider au souvenir de l’histoire du Congo colonial, laissons-nous guider par Marc Wiltz qui nous rappelle qu’il y eut des écrivains, journalistes et hommes de plume pour dénoncer les crimes de Léopold II roi des Belges. Joseph Conrad, Roger Casement, Edmund Dene Morel, Mark Twain, Arthur Conan Doyle ont contribué à la dénonciation de celui qui causa la mort de millions d’êtres humains.

Les yeux dans les arbres de Barbara Kingsolver

En 1959, la famille Price part pour le Congo. Le père, Nathan Price est un baptiste sévère et rigoureux qui veut évangéliser les populations locales. Il emmène avec lui sa femme Orleanna et leur quatre filles : Rachel, quinze ans, Leah et Adah les jumelles de quatorze ans et Ruth May, cinq ans. Ce sont[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2015/04/08/les-yeux-dans-les-arbres-de-barbara-kingsolver/