Un vent de cendres de Sandrine Collette

Après une entrée remarquée en littérature noire l’an passé avec Des nœuds d’acier, on attendait le deuxième roman de Sandrine Collette à la fois avec impatience et anxiété. Allait-elle concrétiser avec Un vent de cendres, ses débuts si prometteurs ? On trouve à Un vent de cendres bien des points communs avec le précédent roman, sans […]

Une si jolie petite guerre de Marcelino Truong

Les Truong, mère bretonne, père vietnamien, trois enfants, sont installés aux Etats-Unis depuis trois ans. Le père, attaché culturel à l’ambassade du Vietnam à Washington, veut faire connaître sa culture, s’occupe des boursiers vietnamiens aux USA. Il est rappelé à Saigon en 1961 : il servira d’interprète au président du Vietnam du Sud, Diem, quand il reçoit […]

Des noeuds d’acier de Sandrine Collette

Alors qu’il sort de dix-neuf mois de prison, Théo, la  quarantaine, décide de passer quelques temps seul dans une chambre d’hôtes. Il choisit une région peu fréquentée, désireux de s’isoler, de faire le point. Mme Pignon est parfaite, ne pose pas de questions, mitonne des bons plats. Elle connaît les environs et l’aide dans l’élaboration d’itinéraires de randonnée, loisir […]

L’art de voler de Antonio Altarriba et Kim

Grâce à ce roman graphique, Antonio Altarriba fils retrace la vie de son père, né en 1910 et qui se suicida en 2001 en sautant de la fenêtre du quatrième étage de sa maison de retraite. 200 pages pour la vie d’un homme, ce qu’il a fait et ce qu’il a pensé, écrites à partir […]

La répétition de Eleanor Catton

On dit… on dit que Victoria a été abusée par son professeur de musique, M. Saladin. On dit qu’elle est traumatisée. On dit que sa sœur Isolde l’est aussi. On pense qu’elles devraient voir un psy. Les mères s’affolent, s’indignent, condamnent. Victoria en Terminale est mineure, dix-sept ans, ça n’est pas encore dix-huit, il faut […]

Amour, Prozac et autres curiosités de Lucía Etxebarría

C’était la première fois que je baisais depuis un mois, la première fois depuis la catastrophe. Je me sentais seule, désespérément seule, affamée de tendresse, avide de câlins et de caresses, avec l’ardeur vorace et animale d’un piranha. Est-ce donc si étrange ? Nous avons tous besoin que quelqu’un nous prenne dans ses bras de […]