Le diable dans la ville blanche d’Erik Larson

Les histoires de serial killer, j’aime ça. Surtout quand elles ne sont pas envahies de détails sordides et dégoulinants, de scènes de torture ou de démembrement. J’avais cette assurance avant de commencer ma lecture, me voilà donc partie pour plus de six cents pages de Chicago à la fin du XIXe siècle. Ce livre n’est […]