Gallimard

Figurec de Fabrice Caro

Il y avait plus de monde à l’enterrement de cette idiote de Marie-Laurence qu’il n’y en aura au vôtre ? Pas de panique, si ça se trouve, s’étaient des figurants embauchés par son mari pour faire croire une dernière fois que c’était une fille vraiment super…

Le dimanche des mères de Graham Swift

Entre-deux-guerres en Grande-Bretagne : Jane, bonne de 22 ans, vit pour la dernière fois ses amours clandestines avec son riche et jeune amant. Une relation sensuelle et fin de siècle qui ouvre une nouvelle ère.

Belle de Jour de Joseph Kessel

En 1928, Joseph Kessel ose écrire un roman sur le désir féminin, sur la dichotomie entre désir sexuel et sentiment amoureux. Ces messieurs les critiques qualifient le roman de scandaleux, évidemment…

Le discours de Fabrice Caro

L’amour, le couple, la famille : autant de sujets qui pourraient être graves mais que Fabcaro encore une fois manie à merveille entre le gigot et le gâteau au yaourt familial. Du grand art, j’adore !

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2018/08/06/la-premiere-pierre-de-pierre-jourde/