Hollywood

Le gang des rêves de Luca di Fulvio

Grand plaisir de lecture en lisant les destins d’une mère et son fils, immigrés italiens dans le New York des années 20 : de beaux personnages et une foultitude de détails qui nous les rendent familiers.

Karoo de Steve Tesich

Y a-t-il une rédemption possible pour Saul Karoo, plein aux as qu’on dit génial et qui s’écoute parler ? L’amour pour ce script doctor qui n’aime rien tant que lui même ? Pas l’alcool en tout cas, il est immunisé…

Londres après minuit d’Augusto Cruz

« Forrest Ackerman vivait pour les monstres et certains d’entre eux, les plus légendaires, survivaient grâce à lui ». Pour tout amateur de cinéma fantastique, le tout premier cinéma fantastique, l’incipit de Londres après minuit est un hameçon inévitable. Forrest Ackerman était un de ces « monsieur science-fiction », de ces collectionneurs qui ont sauvé des merveilles à force de[…]

Red Room Lounge de Megan Abbott

Voici un roman dans lequel il fait bon s’immerger lors d’une journée pluvieuse.  L’ambiance est celle d’un film d’Hitchcock, en particulier « Soupçons » dans lequel une femme se persuade petit à petit de la culpabilité de son mari. La banlieue de Los Angeles dans les années 50. Au départ il y a Lora King, la narratrice,[…]

Le jardin du Diable de Ace Atkins

La lecture de plusieurs billets en demi-teinte a refroidi mon enthousiasme de départ pour Le jardin du Diable. Mais tous s’accordaient pourtant à apprécier la restitution de l’ambiance hollywoodienne du tout début des années 20 (même si on n’y est pas allé, et encore moins à l’époque, on a tous notre petite idée du milieu).[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2011/03/25/le-jardin-du-diable-ace-atkins/