Horacio Castellanos Moya

La mort d’Olga Maria d’Horacio Castellanos Moya

Comme plusieurs des autres romans de Castellanos Moya, La mort d’Olga Maria se présente comme une logorrhée, la prise de parole d’un narrateur qui ne peut s’empêcher de parler. Ici, c’est Laura Rivera qui parle, parle et parle encore à un interlocuteur dont on ne découvrira l’identité qu’à la fin du roman. Olga María vient[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2011/02/01/la-mort-dolga-maria-horacio-castellanos-moya/