Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon d’Hervé Giraud

Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon, un titre à rallonge pour un court roman sur les traces que la Première Guerre mondiale a laissées dans les familles, c’est-à-dire en chacun de nous. Hervé Giraud choisit une narration à deux voix : celle du soldat Botillon qui comme des milliers d’hommes vit son destin […]

Le gourbi du sorcier d’Olier et Marko

Les Godillots, version bande dessinée, séduisent les lecteurs, et c’est tant mieux. Forts de ce succès, Olier (texte) et Marko (dessins) ont décidé de transposer leurs personnages dans un roman pour la jeunesse, illustré bien entendu. Le gourbi du sorcier se lit indépendamment des deux tomes de la BD, mais on retrouve le caporal Palette, […]

Adam et Thomas de Aharon Appelfeld

C’est à plus de quatre-vingts ans qu’Aharon Appelfeld, grand écrivain israélien, décide de commencer à écrire pour les enfants. Adam et Thomas a tout l’air d’un conte bien qu’il soit très fortement ancré dans la Seconde Guerre mondiale et fasse appel à l’expérience personnelle de l’auteur. Adam, neuf ans, sort du ghetto et est emmené […]

Spirit Lake de Sylvie Brien

La lecture de Spirit Lake de la Québécoise Sylvie Brien m’a permis de découvrir l’existence d’un camp de détention tout à fait particulier. Pendant la Première Guerre mondiale, des ressortissants de l’empire austro-hongrois, considérés comme ennemis du Canada (dominion britannique), furent enfermés dans des camps, dont celui de Spirit Lake. Peter, quatorze ans et son […]

Il s’appelait le soldat inconnu d’Arthur Ténor

Arthur Ténor est un auteur pour la jeunesse qui écrit sur de multiples sujets. Lui confier celui de la Première Guerre mondiale n’était donc pas un défi, tant son écriture agréable mais exigeante (il utilise plus de cinq cents mots de vocabulaire) ne pouvait que convenir. Avec Il s’appelait le soldat inconnu, il parvient à […]

Max de Sarah Cohen Scali

Max de Sarah Cohen Scali n’est pas un roman de plus destiné à la jeunesse sur la Seconde Guerre mondiale. Pas du tout. C’est un livre fort et dérangeant qui entend scruter le mal de l’intérieur sans atténuer ni édulcorer le propos. 19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais […]