Joëlle Losfeld

Tu n’as jamais été vraiment là de Jonathan Ames

Noir c’est noir, disait l’autre, mais peut-on trouver plus sombre ? Le cas échéant, ça serait la couleur de Tu n’as jamais été vraiment là, court roman de Jonathan Ames, tout droit sorti du cloaque. Joe en est le personnage principal, le héros serait beaucoup dire. Joe n’a aucune raison de vivre et mille de se[…]

La locataire de Hilary Mantel

C’est étrange les coïncidences sur les titres… J’ai déjà parlé ici de La locataire de Penelope Evans, roman anxiogène s’il en est, et il n’est certainement pas nécessaire de faire le pitch de l’excellent film de Roman Polanski avec Isabelle Adjani (Le locataire, 1976). Voici donc une autre locataire, au moins aussi inquiétante, même si[…]

Effroyables jardins de Michel Quint

Le narrateur se souvient de son père, cet homme dont il avait honte parce qu’il faisait le clown à la moindre occasion : nez rouge, grosses chaussures, il revêt toute la panoplie, comme pour mieux humilier son fils… Car quand on a une dizaine d’années, comment être fier d’un homme qui se ridiculise ainsi ?[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2009/06/28/effroyables-jardins-michelquint/