Jonathan Coe

Testament à l’anglaise de Jonathan Coe

Tabitah Winshaw est-elle folle ? Sa famille le dit, d’ailleurs, elle l’a fait enfermer dans un asile depuis des décennies, depuis la disparition de son frère bien-aimé, Godfrey Winshaw, mort dans le crash de son avion durant la Seconde Guerre mondiale. Pour Tabitha, c’est son frère Lawrence qui a tout manigancé, en aidant les Allemands.[…]

La maison du sommeil de Jonathan Coe

Autant commencer par là : j’ai été déçue par ce livre. La quatrième de couverture laisse à mon avis présager autre chose que ce qui se passe réellement, ou alors je me suis fourvoyée. Quand je lis que « le sinistre docteur Dudden se livre à de monstrueuses expériences sur les troubles du sommeil », je pense[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2008/09/30/lamaisondusommeil-jonathancoe/