Leopoldo Brizuela

La nuit recommencée de Leopoldo Brizuela

Le retour à la démocratie ne signe pas la fin de la dictature. Ou alors partiellement. Car les gens sont toujours là. Non pas les dirigeants, enfuis ou condamnés, mais les parents, les amis, les voisins. Le brave petit vieux qui sort son chien, qui était-il il y a trente ans ? Et son propre père,[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2014/02/09/la-nuit-recommencee-leopoldo-brizuela/