auteurs belges

En toute impunité de Jacqueline Harpman

Jean Avijl, la soixantaine bien tassée, est victime d’un problème mécanique à la nuit tombée, en rase campagne. Il est contraint de demander l’hospitalité aux habitantes d’une vaste demeure du XVIIIe siècle, la Diguière. Pour un prix exorbitant, on lui accorde une chambre pour la nuit, puis le petit-déjeuner, puis une nuit encore et une[…]

Stupeur et tremblements d’Amélie Nothomb

Puisque les premiers échos du Nothomb 2011 ne sont pas très élogieux, pourquoi ne pas se plonger dans un cru estimé, Stupeur et tremblements, tout en participant à la généreuse action organisée par Le Livre de Poche et l’auteur elle-même qui tous deux reversent intégralement les bénéfices de cette réédition à l’association « Médecins du monde », en[…]

Tu ne jugeras point d’Armel Job

Madame Desantis a quatre enfants. Elle part faire quelques courses avec les deux plus jeunes, dont David, encore en poussette. Gênée par les marches devant une boutique, elle laisse le véhicule dehors pendant ses achats. Quand elle ressort, le bébé n’est plus là. Malgré la police, les recherches, les interrogatoires, David Desantis reste introuvable. Ainsi[…]

L’homme qui refusait de mourir de Ancion et Killoffer

Après avoir été séduite par Quatrième étage dix ans après sa parution, j’avais envie de lire un texte plus récent de Nicolas Ancion. Pourquoi pas son dernier ? Et me voilà avec entre les mains un livre original, un « conte illustré pour adultes » à en croire l’éditeur, Dis Voir. Illustré, le texte l’est par Patrice[…]

Quatrième étage de Nicolas Ancion

Ça commence de façon assez étrange et on se demande bien où l’auteur veut nous emmener. On croit d’abord à un petit livre et on a tort car il y a là bien plus dans Quatrième étage  que ce que le début pourrait laisser croire. C’est d’abord l’histoire de Serge qui marche dans Bruxelles avec[…]

Bruges-la-Morte de Georges Rodenbach

Si j’ai oublié les raisons exactes de mon achat, en lisant Bruges-la-Morte, j’ai pu facilement les retrouver. J’ai été, il fut un temps très intéressée, par la littérature fin-de-siècle, dite aussi décadente, et par ses auteurs qui pourraient eux-mêmes faire figures de héros de romans. Les plus importants pour moi sont Joris Karl Huysmans et[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2010/01/29/bruges-la-morte-georges-rodenbach/