auteurs chiliens

Nocturne du Chili de Roberto Bolaño

Persécuté par un mystérieux jeune homme aux cheveux blancs, le père Sebastián raconte sa vie de critique littéraire et se faisant la situation des écrivains restés au pays durant la dictature.

Les rues de Santiago de Boris Quercia

Quiñones est flic dans les rues de Santiago, six millions d’habitants, capitale du Chili. Si vous n’avez pas idée de ce que ça veut dire, la lecture de ce roman de Boris Quercia vous mettra efficacement au parfum. En planque à plat ventre sous une voiture, Quiñones n’a pas envie de tuer. Il a son[…]

Mains sur la nuque d’Ángel Parra

Rafael a un mauvais pressentiment en se levant ce matin-là : ça ne va pas être une bonne journée. Et de fait, ce 11 septembre 1973 sera certainement une des pires journées de sa vie : Tina, sa compagne, décide de le quitter, et des chars défilent dans les rues de Santiago alors qu’il fait à peine[…]

Une ardente patience de Antonio Skármeta

Mario est un jeune homme un brin fainéant, qui n’aime pas se lever le matin pour partir travailler avec son pêcheur de père. Alors il se fait facteur, mais d’un genre particulier puisqu’il n’a qu’un seul client : le poète Pablo Neruda qui vit retiré dans son refuge de l’Ile Noire. Même si certains villageois[…]

Ce lieu sans limites de José Donoso

El Olivo, c’est l’enfer : un de ces lieux sans limites, peuplé de personnages issus d’une fantasmagorie noire, comme sait les dépeindre José Donoso. Des gens qui n’ont rien, et surtout pas l’espoir de vivre un jour ailleurs que dans le Chili misérable qui les a vus naître. A El Olivo, c’est don Alejo qui possède tout, qui[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2012/10/12/ce-lieu-sans-limites-jose-donoso/