Personnages secondaires de Alejandro Zambra

On a déjà lu des romans sur la dictature, toutes les dictatures qui ont accablé l’Amérique latine. Alejandro Zambra change la focalisation en présentant la dictature de Pinochet du point de vue de quelques personnages secondaires : des gens qui n’ont pas pris position et surtout des enfants. Le narrateur des première et troisième parties est […]

Le soulier rouge de Rosita Quintana de Hernán Rivera Letelier

Le soulier rouge de Rosita Quintana est le second roman d’Hernán Rivera Letelier. Il contient de très nombreux éléments autobiographiques. En effet, l’enfance de cet écrivain chilien a ressemblé à celle d’Hidelbrando del Carmen, un gosse pauvre et solitaire des bidonvilles d’Antofagasta, ville de la côte nord du Chili. C’est à l’âge de onze ans […]

L’île sous la mer d’Isabel Allende

Avec L’île sous la mer, Isabel Allende choisit de s’intéresser au sort des premiers esclaves noirs, à travers le personnage de Tété dont la mère est née en Afrique. Petite fille, elle a commencé très jeune à travailler dans la plantation de canne à sucre de Toulouse Valmorain, un Français venu à Saint-Domingue contre sa […]

La mort se lève tôt de Ramón Díaz-Eterovic

Les hard boiled ne sont plus l’apanage des auteurs nord-américains. Les latino-américains se sont mis au noir depuis longtemps, pour ce qui est de Ramón Díaz-Eterovic, la première enquête de Heredia date de 1985. C’est aux éditions Métailié qu’en France on doit d’avoir fait connaissance avec lui, mais les traductions ne suivent pas l’ordre de […]

Le Troisième Reich de Roberto Bolaño

Pour aborder l’œuvre de cet écrivain chilien j’ai choisi de commencer par un de ses tout premiers textes romanesques, écrit en 1989 mais publié en France en 2010 (à titre posthume) : Le Troisième Reich. Udo Berger  et sa fiancée Ingeborg, tous deux Allemands de l’Ouest, viennent passer des vacances en Espagne dans une station balnéaire […]

Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepúlveda

Panique au village : une pirogue rapporte le corps sans vie d’un homme blanc, au visage lacéré. Le maire, alcoolique et incompétent, accuse les quelques Shuars qui se trouvent là, les indigènes étant sa cible préférée. Mais le vieux Antonio José Bolivar Proaño qui connait bien la forêt et ses habitants, humains et animaux, comprend […]