auteurs cubains

Hérétiques de Leonardo Padura

Derrière l’histoire d’un tableau de Rembrandt, Leonardo Padura nous attache depuis Amsterdam jusqu’à La Havane aux destins de quelques hérétiques, des rebelles qui refusent d’obéir aveuglément à une loi qui les oppresse.

Adios Hemingway de Leonardo Padura

Mario Conde a quitté la police. Il se fait désormais libraire de livres anciens et si possible, écrivain. Par contre, il revoit toujours Manolo Palacios, son ex-collègue qui ne rechigne pas à lui demander un coup de main de temps en temps. Cette fois, c’est à l’ami autant qu’au collègue qu’il demande son aide, car[…]

La douleur du dollar de Zoé Valdés

La douleur du dollar est à la fois le portrait d’une femme, Cuca, et celui d’une île, Cuba. Cuca nait en 1934 loin de la ville. Jeune fille, elle décide de quitter sa campagne pour La Havane, la grande ville et la grande vie. Le travail ne s’offre pas à elle comme elle le pensait,[…]

L’homme qui aimait les chiens de Leonardo Padura

Le dernier livre de Leonardo Padura est certes un roman, et un roman très dense, mais il me semble être bien plus que ça, une sorte de bilan idéologique à travers l’histoire du communiste et de ses désastres. Trois fils narratifs tissent les destins de trois victimes d’un rêve généreux qui couta la vie à[…]

Les brumes du passé de Leonardo Padura

Mario Conde est un ancien flic désormais vendeur de livres d’occasion. Parce qu’à Cuba, s’il y a des gens tellement pauvres qu’ils sont contraints de vendre leur bibliothèque, il y en a toujours d’assez riches pour les acheter. Un jour de pressentiment aigu, el Conde frappe à la porte d’une grande maison, jadis opulente mais[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2010/12/14/les-brumes-du-passe-leonardo-padura/