auteurs portugais

La couverture du soldat de Lidia Jorge

L’écriture de Lidia Jorge séduit le lecteur par son ampleur et sa poésie. Le texte pourtant ne se laisse que difficilement pénétrer tant les émotions de la narratrice qui tente de se construire et de se raconter sont enfouies et sobrement évoquées. Une lecture exigeante et inhabituelle.

Mon nom est légion d’António Lobo Antunes

On peut commencer un billet en résumant le livre dont il traite ; en exprimant d’emblée ses impressions de lecture ; en copiant la quatrième de couverture. Rien ne convient à ce livre-là, le premier que je lis d’António Lobo Antunes, mais que je ne suis pas prête d’oublier, quelle expérience ! Impossible à résumer[…]

L’aveuglement de José Saramago

Il y a des auteurs comme ça qui impressionnent. Des auteurs dont on se dit peut-être qu’ils sont trop grands, trop compliqués, trop intellectuels et que sais-je encore. Dans le cas de Saramago, on peut dire qu’en plus, le Portugal n’est pas un pays particulièrement plébiscité sur la scène littéraire internationale. Cependant, le sujet de[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2010/10/22/laveuglement-jose-saramago/