Londres

Code 1879 de Dan Waddell

Une couverture comme celle-là pour un polar qui se dit généalogique, je ne résiste pas. Et j’ai bien fait, il m’a tenue en haleine tout un dimanche, même s’il ne brille pas par sa forme. Il s’agit là d’une enquête on ne peut plus classique : un inspecteur et son équipe se retrouvent avec plusieurs[…]

Le chapeau de M. Briggs de Kate Colquhoun

Le chapeau de M. Briggs. Récit sensationnel du premier meurtre commis à bord d’un train anglais. Titre et sous-titre présentent à la manière d’un journal à sensation le contenu de ce livre : en aucun cas un roman, Le chapeau de M. Briggs de Kate Colquhoun raconte par le menu et dans ses moindres détails l’enquête[…]

Les derniers jours de Newgate d’Andrew Pepper

1829, l’Angleterre pré-victorienne, et surtout pré-Scotland Yard. Grâce à sir Henry Fielding, l’écrivain, la sécurité des rues de Londres est assurée par les Bow Street Runners, du nom de la rue de leur quartier général. Les agents y sont recrutés sans tenir compte de leur moralité, ni même de leur sens de la justice. Mieux[…]

La locataire de Hilary Mantel

C’est étrange les coïncidences sur les titres… J’ai déjà parlé ici de La locataire de Penelope Evans, roman anxiogène s’il en est, et il n’est certainement pas nécessaire de faire le pitch de l’excellent film de Roman Polanski avec Isabelle Adjani (Le locataire, 1976). Voici donc une autre locataire, au moins aussi inquiétante, même si[…]

6 heures plus tard de Donald Harstad

Revoilà déjà Donald Harstad sur ce blog ! En effet, après ma lecture enthousiaste de 5 octobre, 23h 33, il me fallait rapidement renouveler l’expérience et cette fois avec son dernier livre. Et il se passe à Londres cette fois, que du bonheur ! Voilà donc Carl Houseman, shérif adjoint du comté de Nation, Iowa,[…]

Un rire dans la nuit de Thomas Dresden

De nos jours à Londres, un assassin s’emploie à commettre à nouveau les crimes de Jack l’Eventreur : même lieu, même heure, même nom des victimes. Ce qui devrait être un jeu d’enfant pour Scotland Yard tourne au cauchemar car cet épigone est malin, et déjoue tous les pièges. La première victime, Rhoda, est la[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2009/07/06/unriredanslanuit-thomasdresden/