Métailié

Le dresseur d’insectes d’Arni Thorarinsson

Einar qui cherche un scoop pour son journal, planque dans une maison soi-disant hantée. En ce week-end de beuverie organisée, c’est un cadavre qu’il y découvrira, celui d’une jeune femme paumée, droguée, abusée. Alcool, drogue et sexe : nouveaux fléaux de l’Islande moderne…

Deux petites filles de Critina Fallarás

Vous qui ouvrez Deux petites filles de Cristina Fallarás, sachez que vous entrez dans un univers noir, très noir, une Barcelone des bas-fonds les plus sordides où règne la pire violence qui soit : celle infligée à des enfants. C’est Victoria González qui guide le lecteur dans ce cloaque et elle est la personne la plus[…]

Mains sur la nuque d’Ángel Parra

Rafael a un mauvais pressentiment en se levant ce matin-là : ça ne va pas être une bonne journée. Et de fait, ce 11 septembre 1973 sera certainement une des pires journées de sa vie : Tina, sa compagne, décide de le quitter, et des chars défilent dans les rues de Santiago alors qu’il fait à peine[…]

Ce qui n’est pas écrit de Rafael Reig

Avec Ce qui n’est pas écrit, le lecteur français découvre Rafael Reig, auteur de plusieurs romans non encore traduits. Un auteur averti donc, qui domine une narration complexe pour mieux promener son lecteur. On suit deux fils narratifs principaux plus un récit dans le récit (métarécit). Carmen et Carlos sont divorcés, ils ont un enfant[…]

La Capitana de Elsa Osorio

« Mika Etchebéhère est une des grandes oubliées de l’histoire » écrit Elsa Osorio dans la postface de cette biographie romancée consacrée à cette révolutionnaire effectivement mal connue. Mika Feldman naît en Argentine en 1902 de parents juifs d’origine russe immigrés à la fin du XIXe siècle pour échapper aux persécutions et à la misère. C’est dans[…]

Perdre est une question de méthode de Santiago Gamboa

Après ma lecture enthousiaste de Necropolis 1209,  j’avais envie de découvrir l’œuvre de cet auteur colombien, par ailleurs journaliste et attaché culturel. Perdre est une question de méthode est son second roman, et force est de constater qu’il est moins original que Necropolis 1209, une œuvre polyphonique sur la violence du monde. Ici, la construction[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2012/07/23/perdre-est-une-question-de-methode-santiago-gamboa/