La nuit de l’infamie de Michael Cox

Trente ans de recherches pour écrire ce livre, mais quel résultat ! Dès la première phrase (« Après avoir tué l’homme aux cheveux roux, je suis allé chez Quinn m’offrir un souper d’huîtres« ), le lecteur de La nuit de l’infamie marche dans les pas de Edward Glyver, ou peut-être devrais-je dire Edward Glapthorn, ou Edward Duport. Impossible […]