Michel Bernard

Les forêts de Ravel de Michel Bernard

Ils sont partis la fleur au fusil, dit la légende nationale. S’ils sont si vite partis, c’est qu’ils avaient surtout hâte de rentrer, d’être là pour les moissons, au pire pour Noël. Mais d’autres sont restés. Parmi ceux-ci, Maurice Ravel fut certainement l’un des rares à ne pas s’en féliciter. Le service militaire n’avait déjà[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2015/04/20/les-forets-de-ravel-de-michel-bernard/