Sept années de bonheur d’Etgar Keret

Etgar Keret nous offre avec ce recueil de nouvelles réjouissantes et autobiographiques, une plongée dans son quotidien de père, de mari et d’écrivain. Grâce à quelques scènes cocasses et de nombreuses réflexions aussi drôles qu’affutées sur le monde, le nouvelliste israélien sait être léger même dans la mélancolie.

Flic maison de Dashiell Hammett

Le roman noir a eu deux pères (oui, c’était un roman moderne, très en avance sur les mœurs de son temps…) : Raymond Chandler et Dashiell Hammett. Ce n’est donc pas par hasard qu’Omnibus sort simultanément deux recueils de nouvelles dans sa collection bibliomnibus : du premier, Un privé nommé Marlowe et du second le […]