Pascal Dessaint

Mourir n’est peut-être pas la pire des choses de Pascal Dessaint

Je continue mon exploration du polar à la française et par la même occasion de l’œuvre de Pascal Dessaint, après une relative déception avec Cruelles natures. De nature il est encore beaucoup question ici à travers un groupe d’amis, extrémistes de l’écologie, dont plusieurs membres prennent tout à tour la parole. Tout commence avec un[…]

Cruelles natures de Pascal Dessaint

Trois voix pour trois destins qui s’entrecroisent. Antoine, écologiste convaincu au point de ramasser et compter les cadavres de crapauds, couleuvres et autres petits animaux victimes de la société moderne ; Myriam, qui écrit des lettres à sa fille de dix-huit ans qu’elle a abandonnée dix ans plutôt ; Mauricette, la fille en question, qui vit dans[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2008/09/20/cruellesnatures-pascaldessaint/