Les Anges de New York de R J Ellory

Frank Parrish, flic au 126e district, South Brooklyn, a salement été amoché par la vie : divorcé, alcoolique, il est en sursis au commissariat et contraint de suivre une thérapie quotidienne. Parallèlement à son enquête sur des meurtres de jeunes adolescentes, il va donc raconter sa vie et surtout son père, le grand John Parrish multi-décoré, que lui seul savait corrompu.

Les anonymes de Roger Jon Ellory

En lisant Vendetta, on avait l’impression que R.J. Ellory nous décrivait le pire du crime organisé, avec ses ramifications à grande échelle, sur des familles entières et des générations de truands sans conscience ni pitié. Avec Les Anonymes, on découvre, ou peu s’en faut, qu’il y a bien pire, ou surtout plus abject et révoltant : […]

Vendetta de Roger Jon Ellory

Prise d’une crise de flemmardise aigüe, j’ai bien envie de recopier la quatrième de couverture de Vendetta et point barre. Comment pourrais-je être plus louangeuse que cet efficace outil de marketing qui pour une fois dit tout dans les termes les plus appropriés ? Mais si ce blog existe, c’est pour faire partager mes enthousiasmes, […]

Seul le silence de R.J. Ellory

Proprement époustouflant. Qui coupe le souffle parce qu’il se lit comme en apnée, en dehors du monde, juste le livre et le lecteur. Quelque coupure que le quotidien vous imposera, tant que vous n’aurez pas achevé les dernières pages de cette histoire, Joseph Calvin Vaugham marchera à vos côtés. Et il est certain qu’il y […]