rentrée littéraire 2017

La vie sauvage de Thomas Gunzig

Charles a été arraché à l’Afrique où il a toujours vécu pour venir vivre en Europe. Loin d’être le bon sauvage, il brosse un portrait à charge de notre société que dirigent codes et apparences au mépris de toute authenticité.

Jeu blanc de Richard Wagamese

Saul Indian Horse a été arraché enfant à sa famille pour être élevé dans un pensionnat catholique. C’est une expérience traumatique en raison des sévices subis et de la perte de confiance induite. En devenant joueur de hockey, il espère échapper au cauchemar de son enfance.

Jusqu’à la bête de Timothée Demeillers

Employé dans un abattoir breton, Erwan n’est pas taillé pour ce job qu’il pratique pourtant depuis quinze ans. C’est du fond de sa prison qu’il raconte la misère humaine et sociale qui l’a conduit à un acte de violence folle, lui le taciturne, l’ignoré, le planton des frigos.

Les liens du sang d’Errol Henrot

Pour François, rompre le cycle de la viande c’est comme rompre les liens du sang : aller contre la tradition, contre la société carnivore qui se donne bonne conscience en endormant nos scrupules.

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2017/09/02/les-liens-du-sang-derrol-henrot/