Robert Alexis

L’homme qui s’aime de Robert Alexis

Il est des auteurs dont les livres donnent lieu à beaucoup de mise en scène médiatique. Ils sont tellement partout qu’on se demande si leur trombine n’est pas leur seul atout. Et il y a ceux, beaucoup plus discrets, trop certainement, qui passent inaperçus ou quasi, comme de beaux trois mats qui avancent au large,[…]

Les figures de Robert Alexis

Encore une lecture éprouvante, qui entraîne le lecteur vers les confins obscurs de la sexualité et de la folie. En France sous le Consulat. Aloyse de Creyst est une jeune fille de bonne famille, anoblie sous Louis XV, tisserands de père en fils. Elle a donc un avenir tout tracé, une bonne éducation, un fiancé (tisserand[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2008/12/09/lesfigures-robertalexis/