rural noir

Les Mal-aimés de Jean-Christophe Tixier

Ils n’étaient que des enfants et ils sont morts dans une maison de redressement à la fin du XIXe siècle. Bien des années après, leur souvenir revient hanter les habitants du village qui l’abrite, des habitants tout sauf innocents…

Les lois du ciel de Grégoire Courtois

Une sortie scolaire dans les bois tourne au jeu de massacre et le film d’horreur trouve son équivalent littéraire : les âmes sensibles s’abstiendront mais les amateurs se réjouiront de cette belle maîtrise narrative.

Grossir le ciel de Franck Bouysse

Je ne sais si l’étiquette « roman noir rural » existe, mais c’est ce qui me vient au moment de caractériser ce roman. Franck Bouysse met en scène deux taiseux, Gus et Abel, sur la terre mourante et inhospitalière de la Lozère profonde. Entre eux : le passé…

Pierre noire de Chantal Forêt

Avec « Pierre noire », Chantal Forêt décrit la minutieuse descente aux enfers d’un couple peu à peu obsédé par une maison : il s’aveugle dans l’enthousiasme de la rénovation, elle s’enferme dans le passé dramatique de l’ancienne propriétaire, une certaine Marie la Polonaise morte pendue dans la grange dix ans auparavant…

Six fourmis blanches de Sandrine Collette

En seulement deux romans, Sandrine Collette a su créer l’impatience. Vers quelle inhospitalière nature va-t-elle nous entrainer cette fois ? Fiez-vous à la couverture (assez laide au demeurant), c’est bien de montagne qu’il s’agit, de haute montagne enneigée et de randonnée. Deux fils narratifs pour une histoire qui s’installe lentement et monte en tension autant qu’en[…]

Retour en haut
Send this to a friend
Bonjour,
voici un article à lire sur Tête de lecture : http://yspaddaden.com/2015/01/22/six-fourmis-blanches-de-sandrine-collette/