Seuls les vautours de Nicolas Zeimet

C’est un exercice difficile que de convaincre d’autres lecteurs d’ouvrir le livre d’un auteur inconnu qui sévit dans un genre déjà tellement fréquenté, parfois maltraité. Plus difficile encore quand celui-ci écrit un roman américain, alors qu’il est Français et que tant d’Américains pur jus le font si bien. Et pourtant, au blind test, je défie […]